Aujourd’hui, je vous propose la chronique du livre L’insolite, moteur d’innovation – Être hors tendance pour être fort d’Anne Brunet-Mbappe. Anne m’a gentiment envoyé son ouvrage pour que j’en fasse la revue ici, et j’en profite pour la remercier à nouveau.

anne-brunet-mbappe

Anne Brunet-Mbappe

Commençons par une petite présentation. Anne Brunet-Mbappe est diplômée de Sciences Po Paris et Docteur en Linguistique théorique.

Côté profession, elle est enseignant-chercheur et professeur de créativité et d’entrepreneuriat à Novancia Business School (une école de la CCI de Paris).

En 2009, elle a reçu le Grand Prix de la Réflexion impertinente sur l’innovation du CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers).

Bref, autant dire qu’elle connaît son sujet sur le bout des doigts !

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire son livre. Sa couverture porte la mention « 350 idées originales anti-crise », et c’est bien de cela qu’il s’agit. Des idées insolites, farfelues, mais qui contre toute attente fonctionnent car elles apportent quelque chose de nouveau, d’inattendu.

Sorte de plaidoyer en faveur de l’audace entrepreneuriale, il séduira tout ceux qui apprécient la créativité et l’innovation sous toutes leurs formes !

L’innovation insolite dans tous ses états

L’auteur définit l’innovation insolite comme une façon particulière de mettre en perspective un produit ou un service. Elle explique également que l’insolite n’est pas une fin en soi car même si elle est ressentie comme insolite par les uns, l’innovation cherche toujours à répondre à un besoin précis dans une situation donnée.

Si l’innovation ne répond pas à un besoin, aucune chance d’en faire un quelconque commerce.

Tout au long de son livre, Anne Brunet-Mbappe présente un tour d’horizon de ce qu’est l’insolite en matière d’innovation, en étayant ses propos par de nombreux exemples. Ce faisant, elle analyse les rouages des innovations qu’elle cite et les catégorise en stratégies distinctes.

livre-insolite-innovation

Cliquez pour agrandir

5 stratégies propices à l’innovation insolite

Comme Anne l’explique page 87, « les produits ou services insolites sont toujours la synthèse d’une base stratégique (un acteur, une cible, un matériau, une absence, l’expérientiel ou la facilitation) associée de manière inattendue à un contexte.

Les innovations insolites introduisent dans les produits et services le ludique, l’onirique, les passions, parfois l’absurde ou la provocation en même temps que l’utile« .

Voici les 5 stratégies qu’elle dégage de son analyse suivis d’exemples de produits ou services existants.

  • Stratégie de l’acteur. Exemple : des « flatteurs professionnels » qui vous appellent pour vous brosser dans le sens du poil, des singes serveurs de restaurant ou bien le Zébu Overseas Board (Z.O.B, si vous préférez), un fond d’investissement original consistant à payer un zébu à un paysan malgache.
  • Stratégie de la cible : Auti, un jouet interactif destiné aux enfants autistes pour leur apprendre la socialisation.
  • Stratégie du matériau : des cercueils en carton, des coffrets cadeaux de fumier ou encore un hôtel fait de glace.
  • Stratégie de l’absence : caméra Eyenimal, pour observer ce que fait un animal lorsque son propriétaire est absent. Le Sample Lab, un magasin… sans produit à acheter !
  • Stratégie de l’expérience : un restaurant où l’on dine dans le noir complet et où les serveurs sont aveugles. Le Neko Cafe, au Japon, où l’on peut déguster un petit noir en compagnie de chats.
  • Stratégie de la facilitation : colliers GPS pour qu’un parent sache toujours où se trouve son enfant, service de livraison d’apéritif ou de friandises…

Les exemples sont légions et tous plus surprenants les uns que les autres. J’ai particulièrement apprécié les exemples d’innovations puisées dans le monde animal et végétal (P14/15). Une partie très intéressante, qui montre que bien souvent l’homme n’est pas allé chercher bien loin ses « innovations » mais s’est contenté d’observer et d’adapter ce qui existe dans la nature.

Je ne vais évidemment pas faire la revue de tout le contenu du livre, pour vous laisser le plaisir de le découvrir par vous-mêmes. Sachez seulement qu’il réserve encore plein de surprises 😉

Conclusion

Que l’on soit entrepreneur dans l’âme ou simple amateur d’idées insolites, L’insolite, moteur d’innovation est un ouvrage à découvrir. Sa force est de proposer en effet plusieurs niveaux de lecture que chacun pourra apprécier à sa guise.

On peut le lire par curiosité, pour découvrir les idées de business insolites dont il recèle; Mais aussi pour trouver de l’inspiration en vue de monter sa propre affaire, ou encore pour décrypter les ressorts de l’innovation insolite…

Tous les exemples d’idées insolites que l’auteur expose sont aussi très inspirants. Ils prouvent qu’entreprendre (et réussir) dans une entreprise de ce genre ne nécessite pas forcément d’avoir des connaissances pointues ou une importante mise de départ.

L’important, c’est d’abord une idée originale et une bonne dose d’audace pour la matérialiser !

Pour aller plus loin, je vous invite également à lire l’interview de l’auteur sur le site de son éditeur ! Alors, tenté par la lecture de ce livre ?

Offrez-vous ce livre !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.