Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous présenter LA liste ultime en matière de conseils en créativité. Si j’ai déjà pu traiter un bon nombre d’entre eux à travers les différents articles d’Out the Box, cette liste a le mérite d’être un excellent récapitulatif.

On doit ce recueil de conseils à Ernie J. Zelinski, un auteur canadien à succès dans le domaine du développement personnel. Mais Ernie est aussi un innovateur, conférencier et coach qui s’est voué à inspirer les autres à vivre une existence prospère et libre.

Sur son site, il dit « croire profondément en le pouvoir de la créativité comme moteur du bonheur et de l’accomplissement personnel ». Une chose que nous avons en commun lui et moi 🙂

Voici ses 18 conseils pour apprendre à développer votre créativité, que je me suis permis de commenter pour aller plus loin 😉

conseils-creativite
1. Décidez d’être créatif

Tout simplement. Cessez de vous chercher des excuses (« je ne suis pas créatif », « je n’ai aucune imagination », « je ne sais pas comment m’y prendre »…). Toutes ces convictions que vous vous êtes imposé vous-même ne vous mènent que vers une seule chose: l’inaction.

Vous devez agir, prendre la décision consciente de créer, faire l’effort, essayer, échouer, recommencer. Et surtout, vous devez progressivement apprendre à aimer ça.

2. Envisagez différentes solutions

Ne sautez pas sur la 1ère idée venue qui vous semble bonne. Laisser vagabonder votre esprit, c’est la base de la pensée divergente.

En vous laissant plus de temps à la réflexion, vous laissez plus de liberté à la venue des idées. Laissez-les affluer: vous aurez bien le temps de faire le tri ensuite !

3. Notez vos idées dès qu’elles vous viennent

Les idées sont volatiles, évanescentes. Ou que vous soyez (oui, même sous la douche!), gardez toujours près de vous de quoi noter vos idées, qu’il s’agisse d’un carnet ou d’une application spécialisée comme Evernote, par exemple.

Vous pouvez aussi utiliser un dictaphone  (ou une application pour smartphone) pour plus de rapidité. Même si, personnellement, l’écrit m’aide à développer mes idées.

4. Analysez soigneusement vos idées

Le tout n’est pas d’avoir des idées, il vient un temps oú vous devez les analyser. Une fois leur récolte et incubation passée, vous pourrez les critiquer et les soumettre à d’autres pour un regard extérieur.

A ce titre, je vous conseille cet article qui explique bien les 4 rôles créatifs qui interviennent à différents moments du processus de créativité.

5. Définissez vos objectifs

Faites le point sur ce que vous voulez atteindre et tenez-vous y. Sinon, vous risquez de rester bloqué dans l’une des premières étapes du processus mentionné juste au dessus.

6. Considérez les problèmes comme des opportunités

Quand certains ne voient que des difficultés, d’autres envisagent déjà des solutions. Vous avez tout à gagner à faire partie de la dernière catégorie.

D’une part, se plaindre des problèmes n’aide pas à les résoudre. Si vous êtes de ceux qui savent les solutionner, vous serez utile aux autres tant dans votre vie personnelle que professionnelle.

D’autre part, le challenge consistant à résoudre et/ou contourner une difficulté peut souvent être amusant pour peu qu’on adopte le bon état d’esprit.

Prenez les difficultés comme des challenges, des défis à dépasser et… amusez-vous !

7. Cherchez ce qui est évident

Parfois, la solution est tellement évidente que personne n’y avait pensé (ou cru). Il suffit donc de se poser cette simple question: « qu’est-ce qui est évident et auquel je n’ai pas encore pensé? »

Bloqué? Exposez votre problème à un jeune enfant. Ils excellent dans cet exercice car leur naïveté et leur inexpérience les poussent vers des territoires que vous n’auriez même pas soupçonnés.

C’est ce qu’on appelle « l’œil neuf ».

8. Prenez des risques

Cela vaut d’ailleurs aussi en dehors du domaine de la créativité. La prise de risque est ce qui a conduit à trouver de nouvelles terres, à inventer des concepts inédits, à réinventer l’art…

Le risque c’est l’inconnu, c’est l’audace, le petit grain d’originalité qui fera peut être toute la différence.

Pensez-y !

9. Ayez le courage d’agir différemment des autres

différenceOn en revient un peu à la prise de risque. Il faut savoir s’affirmer, oser, assumer d’être un libre penseur. Comme le disait une certaine publicité pour la marque à la pomme, « brisez le statu quo » !

Vous n’avez pas le même avis, la même vision de la vie que tout le monde? Grand bien vous fasse: vous suivez votre propre trace et devez en être fier.

10. Soyez déraisonnable

Être raisonnable, oui mais… avec modération! C’est en étant déraisonnable, ambitieux, visionnaire qu’on met à jour les plus grandes et belles créations.

C’est ceux qui possèdent ce « petit grain de folie » dont je parlais plus haut qui osent emprunter des chemins que les gens « raisonnables » ont rejeté d’emblée.

Être déraisonnable, c’est aussi lâcher prise (de la morale, des conventions, du qu’en dira-t-on…), une condition sine qua non pour insuffler de la sincérité dans vos créations.

11. Amusez vous et soyez un peu fou à l’occasion

Je vous conseille la lecture de cet article invité que j’ai écrit pour Johann du blog La Méthode C.R.E.A.T ».

J’y parle de l’importance de garder un esprit joueur et de s’amuser, autant pour votre propre bonheur que dans le processus créatif.

Avec, en prime, un petit jeu créatif sympa à tester chez vous. Pour le reste, relire le conseil précédent 😉

12. Soyez spontané

De la même façon, j’ai consacré tout un article sur la spontanéité en créativité.

Lorsque vous avez une idée, suivez votre intuition et créez. Ne vous jugez pas et laissez votre élan créatif couler de vous. Il sera toujours temps de peaufiner les détails plus tard.

Et gardez en tête que le temps passé à créer n’est pas du temps perdu.

13. Travaillez dans le présent

Cela revient également à être spontané, avec une dimension « temporelle » supplémentaire.

Si vous créez en vous demandant sans cesse comment votre œuvre sera reçue par son public, vous lui enlevez de la sincérité, de l’âme.

Restez focus sur ce que VOUS voulez exprimer à travers elle, le reste importe peu.

Imaginez un instant, par exemple… Si Picasso s’était torturé l’esprit avant de se lancer dans sa période cubique, il n’aurait sans doute jamais livré au monde son impressionnante révolution stylistique.

14. Repensez votre façon de voir les autres

creativiteEt cela vaut aussi pour les autres domaines de votre vie.

Repérez les besoins, les émotions, les attitudes. Et ensuite choisissez de les épouser ou, au contraire, d’en prendre le contre pied à travers votre création.

Développez aussi votre empathie, une qualité essentielle que tout créatif devrait posséder dans sa boîte à outils.

15. Remettez en question les règles et hypothèses toutes faites

Voir plus haut, « brisez le statu quo ». Le créateur est celui qui voit plus loin que le commun et qui a le courage de s’exprimer par delà cette frontière.

16. Retardez votre décision

Il est bon d’être spontané pour laisser affluer les idées, mais les laisser mûrir est tout aussi important.

Lorsque vous laissez incuber une idée dans votre esprit, elle a le temps de faire son chemin et de créer des liens au passage.

C’est pour cette raison qu’on conseille de noter ses idées, pour pouvoir les retravailler plus tard lorsque notre cerveau aura mouliné pour nous en arrière plan.

17. Soyez tenace

Comme le disait Matisse, « la créativité demande du courage ». Ça, et parfois (souvent) de l’obstination.

Rappelez-vous que sous les plus grandes toiles se cachent des croquis et autres tentatives infructueuses. Ou que Thomas Edison a échoué des centaines de fois avant de créer son ampoule électrique.

18. Ignorez tous les principes de créativité qui ne s’appliquent pas à votre vie

Une phrase à nuancer selon moi. On parle ici d’améliorer sa créativité, non de révolutionner votre existence de fond en comble.

Cependant, vous pouvez faire le maximum pour insuffler de la créativité et du fun dans votre vie quotidienne. Cela commence par apprendre à observer différemment et voir l’extraordinaire dans le banal, réapprivoiser une certaine candeur.

Essayez: c’est d’abord ça qui créé la magie de la vie !

Et vous, lequel de ces conseils vous « parle » le plus? En avez-vous à rajouter ?

Dites nous tout en commentaires!

3 Réponses

  1. Emma

    Et surtout attention à la procrastination qui est tout a fait le contraire de ce que vous décriviez dans ce billet

    Répondre
  2. Dorian

    Bonjour Jérémy,
    Excellents ces principes. Comme tu le dis en point 5, avoir des objectifs permet de focaliser sa créativité sur un sujet précis. Sinon ça peut partir dans tous les sens.
    Tu notes des idées sous la douche ? Fort !
    Soyez déraisonnable, j’adore.
    Merci à toi.
    Dorian

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.