1. Les lumières artificielles perturbent l’ovulation

Par le passé, les femmes avaient l’habitude d’avoir leurs menstruations durant la nouvelle lune (quand la lune est invisible et qu’il fait sombre la nuit) et ovuler lors de la pleine lune, quand la nuit est lumineuse.

De nos jours, dans un monde plein de lumières artificielles, les femmes ne sont plus en phase avec la connexion entre leur biologie et la Nature.

Pour remédier au problème, certaines utilisent la « lunaception ». Cela consiste à varier les lumières dans leurs chambres à coucher sur la base des cycles de la lune afin de changer leur ovulation.

2. Les femmes peuvent tomber enceintes 5 à 8 jours après avoir eu un rapport sexuel

Des études ont montré que certains spermatozoïdes peuvent vivre dans les cryptes de la glaire cervicale (plus clairement, dans des sortes de fissures au fond du vagin) avant qu’un ovule soit fécondé, plus d’une semaine après l’acte sexuel !

3. Mesdames, porter des talons hauts peut être néfaste à vos orgasmes !

femmes-sexe

Attention avec les talons hauts…

Certaines marques de chaussures haut de gamme ont développé l’arche incluse dans leurs chaussures pour se rapprocher de celle présente dans le bassin des femmes lorsqu’elles ont un orgasme. Les talons provoquent une contraction du plancher pelvien, ce qui est problématique car ce dernier ne peut alors plus se contracter davantage lors d’un orgasme.

Un orgasme dure généralement entre 0 et 60 secondes, explique un chercheur. Si vous en êtes déjà à 55 secondes (en étant porteuse de talons), vous n’aurez pas une expérience orgasmique complète.

J’en imagine déjà certaines d’entre vous se dire: « le tout, c’est déjà d’avoir un orgasme » 😀

4. L’orgasme peut rendre les femmes plus créatives !

Des études ont montré que l’orgasme peut rendre les femmes plus confiantes, productives et créatives. Et c’est un cercle vertueux: les femmes obtiennent de meilleurs orgasmes lorsqu’elles font preuve de créativité.

Pourquoi ? C’est simple: un orgasme déclenche la libération d’un « cocktail hormonal » très puissant dans l’organisme. Celui-ci comprend:

  • Des endorphines, notre anti-douleur naturel
  • La sérotonine, l’un des régulateurs de l’humeur de l’organisme
  • La dopamine, un neurotransmetteur communément appelé « hormone de la récompense », favorise les sentiments de plaisir et de jouissance
  • L’ocytocine, aussi connu comme « l’hormone du câlin», augmente le sentiment de confiance et de liaison
  • Enfin, la DHEA, un stéroïde connu pour améliorer le fonctionnement du cerveau et améliorer la santé du système immunitaire

Avec toutes ces hormones naturelles participant à nous booster, pas étonnant que notre potentiel créatif en tire aussi profit !

5. Les pilules contraceptives réduisent la libido

Toutes les contraceptions hormonales ont cet effet psychologique secondaire. Parfois, des femmes ont même du mal à tomber enceinte une fois qu’elles arrêtent la pilule.

La raison en est que bien qu’elles aient été attirées par leur partenaire alors qu’elles étaient sous pilule, elles ne sont en réalité pas compatible avec l’autre du point de vue biochimique sans les hormones supplémentaires.

6. Rester assis sur une chaise peut éveiller le désir d’une femme

Le nerf pudendal (un nerf qui innerve l’essentiel de la région du périnée, notamment les organes génitaux externes) alimente les tissus qui stimulent l’excitation sexuelle (dans le vagin, le clitoris, l’anus, etc.).

Le fait de s’asseoir d’une certaine manière sur un certain type de chaise qui appuie sur ​​les nerfs honteux (l’autre nom du nerf pudendal) peut conduire une femme à être sexuellement excitée.

7. … Mais peut aussi freiner leurs orgasmes

femme-ennuiD’un autre côté, rester assis sur une chaise la plupart de la journée rétrécit le plancher pelvien et les muscles psoas – des muscles essentiels pour un orgasme du corps entier.

Lorsque ces muscles sont serrés après être resté trop longtemps en position assise, les femmes ont plus de mal à atteindre un bon orgasme.

8. Les femmes ont trois zones érogènes principales

Le clitoris, le point G, et l’ouverture du col de l’utérus. Certains prétendent que les mamelons appartiennent aussi à cette liste.

9. Les terminaisons nerveuses sont réparties différemment dans le vagin de chaque femme

Comme un flocon de neige, chaque femme est unique dans le sens où les terminaisons nerveuses de ses organes génitaux sont dispersées différemment de n’importe qui d’autre.

Cela signifie que chaque femme a besoin d’employer des méthodes légèrement différentes pour atteindre l’orgasme.

10. Les pulsations qu’une femme ressent pendant l’orgasme sont en fait son utérus qui essaye de rassembler le sperme

Les ligaments ronds, qui se terminent par les grandes lèvres, secouent l’utérus d’avant en arrière pendant l’orgasme. Ainsi, le col de l’utérus a la possibilité de ramasser du sperme resté potentiellement dans le fond du vagin afin d’augmenter la fertilité.

11. Être bien hydraté mène à de meilleurs orgasmes

Parce-que le corps est principalement composé de fluides, être hydraté améliore la capacité à atteindre l’orgasme. Par exemple, être bien hydraté favorise une meilleure lubrification vaginale, diminue le risque de frottements/irritations et apporte ainsi plus de plaisir.

12. Toutes les femmes peuvent atteindre l’orgasme

lions-sex

Celle-là, je voulais juste la mettre parce qu’elle est drôle 🙂

Quasiment aucune femme ne naît incapable d’avoir un orgasme. En réalité, toutes possèdent le mécanisme inné qui les programme à atteindre le nirvana. Malheureusement, toutes n’apprennent pas à utiliser correctement ce mécanisme… à moins que cela ne soit dû à leurs partenaires de jeu ?

Je vous laisse débattre de la question en commentaires 😉

Source

Vous vous posez des questions sur le sexe ?

Recherches associées :

  • femme fait le xe cexe

Articles similaires

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.