Banksy est un street-artist que vous connaissez peut-être déjà sans le savoir.

On trouve ses œuvres d’art urbain aux quatre coins du monde. Plus qu’une recherche esthétique ou que du vandalisme, ses peintures au pochoir ont d’abord une visée politique.

Le but: dénoncer, critiquer les travers de ce monde dans le but avoué de faire réagir. Pour cela, Banksy utilise la subversion, l’humour, la poésie parfois.

Qui est Banksy ?

C’est LA question qui est sur toutes les lèvres, et pourtant à ce jour seule une poignée de personnes connaît sa véritable identité. Il faut dire que l’homme protège farouchement son anonymat malgré la popularité de ses œuvres et le buzz fait autour de lui.

On sait de lui qu’il est originaire de Bristol, en Grande Bretagne, et qu’il serait né en 1974. D’abord apprenti boucher, l’anglais délaisse rapidement les couteaux pour manier d’autres sortes d’outils : les bombes de peintures. Il se fait alors connaître par ses œuvres aux accents anticapitalistes, où le but avoué est de dénoncer autant que de faire réfléchir.

banksy-graff-wallpaper-hd

Une œuvre de Banksy qui illustre bien sa philosophie…

Paradoxalement, le mystère qu’il entretient participe à mieux faire passer ses messages. Car l’artiste n’est nullement en recherche de reconnaissance, il attend surtout que l’on s’attarde sur le message véhiculé par ses œuvres.

Le street-art pour réveiller les consciences

Qui a dit que les bombes ne servaient qu’à détruire ?

Banksy, lui, utilise les siennes pour créer et sortir de leur torpeur ceux qui contemplent ses ouvrages. Doté d’une forte conscience politique associée à un sens de la formule percutant, Banksy délivre ses messages avec force, humour et subtilité.

Des rues anglaises jusqu’à Hollywood où les plus grandes stars s’arrachent ses œuvres (Jude Law, Keanu Reeves ou encore le couple Brad Pitt / Angelina Jolie font partie de ses admirateurs), l’artiste s’engage à montrer ce que l’on s’efforce d’ignorer.

Parmi ses faits d’armes, on lui doit des peintures en trompe-l’œil sur le mur de séparation entre Israël et la Palestine, de faux tableaux accrochés clandestinement dans de célèbres musées ou encore un grand dessin représentant Mickey et Ronald Mc Donald tenant par la main une fillette brûlée au Napalm (d’après la célèbre photo prise après un bombardement au Vietnam).

banksy-vietnam-fillette-napalm

Banksy Napalm: l’art selon Banksy

Création, r(é)création

Je trouve le street-art fascinant. C’est l’exemple typique du message que je souhaite véhiculer sur ce site, à savoir que l’inspiration peut se nourrir de tout ce qui nous entoure au quotidien.

Pour transformer votre monde, il suffit simplement de laisser libre cours à votre imagination et voir au-delà de la surface des choses.

Banksy l’a bien compris. Par ses métaphores acides et ses peintures subversives, il est parvenu à se créer un univers tout à lui et à faire réagir autour de son art. Bousculer les codes, imposer sa vision des choses et repenser le monde : voilà la vraie puissance d’un esprit créatif.

Je vous encourage vivement à découvrir ses œuvres si vous ne connaissez pas cet artiste. Soyez curieux et allez jeter un œil sur le site officiel de Banksy.

Pour plus d’infos (en français), on trouve aussi cet autre très bon site sur Banksy.

Recherches associées :

  • napalm banksy
  • banksy napalm
  • art terrosriste banksy
  • portrait banksy

2 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.