Rêver est l’une des expériences les plus mystérieuses de la vie, mais aussi l’une des plus intéressantes.

Ce processus biologique a une fonction bien précise : réorganiser et trier le flux d’informations accumulées dans la journée.

Mais à part ça, que savons-nous réellement des rêves?

Voici 11 faits intéressants sur les rêves qui, je l’espère, vous surprendront et vous permettront d’en savoir plus sur vos activités nocturnes 😉

N’oubliez pas de partager vos anecdotes et expériences personnelles sur les rêves en commentaires !

11 Infos insolites sur les rêves

faits-insolites-reve

Embarquement immédiat pour le monde des rêves…

Le rêve dans l’Antiquité

Durant l’époque romaine, certains rêves étaient soumis au Sénat pour être analysés et interprétés. Ils étaient alors considérés comme des messages des dieux.

Les interprètes des rêves, sortes d’oracles, accompagnaient même les chefs militaires dans les batailles, afin de les informer sur leurs issues !

Durée du rêve

En moyenne, une personne rêve pendant environ 100 minutes par nuit. Ceux-ci ont lieu pendant la phase dite de sommeil paradoxal, qui correspond aux moments où le sommeil est le plus profond.

Durant ce laps de temps, nous pouvons faire environ 4 ou 5 rêves qui durent de plus en plus longtemps.

Différence de rêves entre les hommes et les femmes

Les hommes et les femmes ne rêvent pas de la même façon. La teneur de leurs rêves est différente : ils sont plus longs et élaborés chez la femme, et il semble que le contenu des rêves féminins soit plus souvent désagréable que chez leurs compagnons (cauchemars, anxiété, etc.).

En revanche, les hommes ressentent généralement plus d’émotions agressives dans leurs rêves que les femmes.

Les hommes ont tendance à rêver davantage d’autres hommes (environ 70% des personnages qui occupent les rêves masculins sont des hommes). Ce n’est pas le cas des femmes, dont les rêves contiennent un nombre égal de personnages masculins et féminins.

Enfin, les femmes se souviennent plus facilement de leurs songes.

Faites de beaux rêves !

L’émotion la plus courante dans les rêve est l’anxiété. D’une manière générale, et au risque de casser l’image positive qu’on associe aux rêves, les émotions ressenties dans les rêves sont majoritairement négatives.

N’est-ce pas mesdames ?

On oublie 90% de nos rêves !

Dans les 5 minutes qui suivent notre réveil, on a déjà oublié la moitié de nos rêves. Dans les 10 mn, c’est 90% du rêve qui s’est volatilisé.

Cependant, on a plus de chances de s’en souvenir si l’on est réveillé pendant (ou juste après) une phase de sommeil paradoxal.

Les aveugles aussi rêvent

Les personnes devenues aveugles après la naissance peuvent voir des images dans leurs rêves, dans une certaine mesure. Plus elles perdent la vue tard et plus elles sont susceptibles de continuer à rêver en images.

Les gens qui sont nés aveugles, eux, ne peuvent logiquement pas rêver en images. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils ne rêvent pas. Ils compensent simplement cet handicap par leurs autres sens comme l’ouïe, l’odorat, le toucher mais aussi les émotions.

En réalité, nos rêves sont alimentés par ce que l’on appelle le contenu mnésique. Celui-ci est une sorte de bibliothèque contenant toutes sortes de représentations (visuelles, tactiles, gustatives…). Les aveugles, eux, piochent dans les représentations qui leurs sont accessibles.

Les animaux rêvent-ils ?

La réponse est oui, mais pas tous. Des études ont été effectuées sur de nombreux animaux différents, et ils montrent tous les mêmes ondes cérébrales durant le sommeil que les humains (à l’exception des animaux à sang froid – comme les reptiles par exemple – qui eux ne rêvent pas).

Les oiseaux et les mammifères connaissent la phase de sommeil paradoxal, on peut donc supposer qu’ils rêvent. Il n’y a qu’à observer parfois les chiens dormir avec leur pattes qui bougent, leurs yeux qui s’agitent et leurs petits jappements.

La durée de leurs phases de sommeil paradoxal varient également : de 200 min chez le chien ou le chat à quelques secondes pour les oiseaux, par exemple.

Les personnages de nos rêves existent

Pour un peu, ce serait presque flippant dit comme ça… Notre esprit n’invente pas les visages de ceux qui peuplent nos rêves.

Dans nos songes, nous voyons des visages de personnes réelles que nous avons vu au cours de notre vie, mais qu’on peut ne pas connaître ou nous rappeler.

Nous avons tous vu des centaines de milliers de visages tout au long de notre vie, ce qui constitue donc une réserve inépuisable de figurants que notre cerveau peut utiliser au cours de nos rêves.

Une mince frontière entre rêve et réalité

Notre esprit interprète les stimuli externes dont nos sens sont bombardés quand nous sommes endormis, et les incorpore à sa façon dans nos rêves. Cela car notre cerveau tente désespérément de faire sens face à ce à quoi il est soumis.

Vous pouvez par exemple rêver que vous êtes dans un concert alors que c’est seulement votre frère qui joue de la guitare pendant que vous dormez.

Chauds les rêves, chauds !

Lorsque vous rêvez, vous pouvez non seulement ressentir des sensations sexuelles aussi agréables que dans votre vie réelle, mais aussi avoir un orgasme aussi fort qu’un vrai (et ce, sans aucun résultat « humide »).

Rêver, indispensable à l’équilibre mental

Le fait de dormir et de rêver est indispensable. Une étude menée auprès d’étudiants qui étaient réveillés au début de leur phase de sommeil paradoxal a d’ailleurs montré des conséquences assez néfastes.

Il a été noté que nombre d’entre eux devenaient irritables, hallucinaient parfois, voir même étaient affectés de psychose et se désintéressaient de tout ce qu’ils faisaient.

Quand on dit qu’une bonne nuit de sommeil est réparatrice, ça n’est pas que des mots !

Et vous, qu’avez-vous à raconter sur vos rêves ?

Recherches associées :

  • reve
  • le reve
  • reves
  • fait insolite sommeil

5 Réponses

  1. Yaël

    Bonjour Jérémy,

    Ton article sur les rêves est fort intéressant ! Cette activité psychique dont tout le monde fait l’expérience et pourtant qui nous échappe tant …

    Je suis tout à fait d’accord avec toi sur le fait que souvent, lorsque l’on rêve, les émotions ressenties sont souvent négatives. Je ne sais pas pour les autres internautes, mais en ce qui me concerne, je fais des rêves dans lesquels je suis souvent impuissante face au danger, dans lesquels je suis une victime et je me bats seule contre le monde entier ^^ Bref des nuits mouvementées !

    J’oublie aussi souvent mes rêves au levé mais ce qui est formidable c’est que dans la journée, une situation ou un élément va me rappeler quelques bribes de mes rêves. Ainsi, j’arrive à reconstituer l’histoire de mon rêve.

    Je finirai par une anecdote pour illustrer le fait qu’il vaut mieux éviter de réveiller quelqu’un en train de rêver. Encore faudrait-il le savoir ! Un jour, je suis allée réveiller mon père d’une sieste. Je le voyais gigoter dans tous les sens et lorsque je lui ai mis la main sur son épaule pour le remuer, il s’est réveillé en sursaut, en criant et en levant la main comme s’il avait voulu me frapper. J’ai alors compris que je venais de l’extirper de son rêve.

    Saviez-vous que cette activité psychique pouvait avoir lieu dans la journée ? C’est ce qu’on appelle les rêves diurnes (rêves éveillés). Ces rêves arrivent lorsque notre esprit commence à s’égarer laissant ainsi place à notre imagination.

    Répondre
    • Jérémy

      Un grand merci pour ton commentaire si argumenté Yaël, c’est sympa de partager ton expérience avec nous.

      J’ignorais que le rêve éveillé avait un nom bien à lui, pour ma part j’appelle cela « rêvasser » 😉

      Répondre
  2. Morgan

    La plupart du temps je me souviens de la plus grande partie de mes rêves, ils se suivent d’une nuit sur l’autre je ne sais pas si c’est unique.
    J’avais aussi lu qu’un des type de rêve le plus présent chez l’homme était de s’imaginer une vie parfaite.

    Répondre
  3. HENNION

    Il y a ceux qui ne rêvent jamais, il y a ceux qui rêvent en noir et blanc, il y a ceux qui oublie leurs rêves bref des personnes qui ne font pas attention à ce genre de bêtise et à l’extrême il y a des tributs ou tout les matins les membres se réunissent pour parler de leurs rêves et passent leurs journées avec les messages qui leur on été envoyés pour régler les conflits ou prendre des décisions.
    ici en Europe les Universités forment des doctorats et des thèses très scientifique sont réalisés sur le rêve lucide, tous nos grands psy Freud Jung etc ont écrit sur les rêves DANS LE MONDE LES CHAMANS interprètent les rêves, de puis l’antiquité il existe des lieux pour rêver et guérir, les prêtresses en Grèce interprète les songes, dans la bible les apôtres, les prophètes reçoivent des messages dans leurs rêves, une littérature abondante existe sur le rêve ,du dictionnaire d’interprétation jusque des thèses de psychologies, de neurologie. le sujet et vaste il ne faut pas oublier les rêves de prémonition, les rêves qui annoncent un mort une naissance une maladie  » la perte de ses dents = une perte de vitalité ».
    moi je pense que s’intéresser à ces rêves pour la culture du symbolisme, pour la créativité ne peut qu’apporter un plus à la personnalité. il faut approcher ce sujet avec discernement et savoir qu’en définitif on ne sait rien !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.