Tous les créatifs connaissent à un moment ou à un autre cette situation: le blocage créatif !

Chez l’écrivain, ce sera le « syndrome de la page blanche ». Le musicien n’arrivera pas à enchaîner ses accords malgré tout ses efforts, et le peintre fera face à une toile désespérément vide…

Heureusement, il est possible d’identifier ce qui vous bloque afin d’agir en conséquence pour débloquer votre créativité. Et bonne nouvelle, cette infographie va vous aider dans cette tâche !

Comment ? Tout simplement en listant les 7 causes les plus communes à une impasse créative !

Si elle vous a aidé, plu ou que vous voulez récompenser mes longues heures de traduction, vous pouvez la partager sur vos réseaux sociaux !

Merci d’avance, et restez créatifs !

Impasse-créativeEt vous, quel est votre meilleure astuce pour sortir d’un blocage créatif ? Partagez-là en commentaire 😉

Articles similaires

8 Réponses

  1. Frédérique

    Je prends un mot au hasard dans le dictionnaire et je m’inspire du mot, son univers, ce à quoi il me fait penser et je cherche à faire des liens avec mon sujet de recherche etc.

    Répondre
    • Jérémy Ouassana

      Bonjour Frédérique, et merci pour cette technique. C’est amusant, un autre lecteur avait déjà mentionné cette technique dans un autre article d’Out the Box 😉

      Répondre
  2. Ge

    Je marche et je regarde le ciel. Cela m’aide à voir une autre perspective et je m’émerveille de tout ce que je vois. Marcher libère l’esprit et crée le mouvement. S’émerveiller nous met dans un état d’ouverture et de positivisme.

    Il m’arrive aussi de me remettre dans la peau de Ge enfant. C’est beaucoup moins dramatique quand j’ai 5 ans 🙂 J’ai le droit d’écraser des bananes avec mes mains si je le veux, alors pourquoi pas tout le reste…

    Dessiner avec un vrai crayon de cire ou feutre de couleur sur une grande feuille. C’est aussi libérateur et ça permet de mieux voir ses idées, les structurer. On occupe les mains tout en stimulant les deux hémisphères du cerveau.

    Répondre
    • Jérémy Ouassana

      Bonjour « Ge », et merci beaucoup de ton commentaire !

      J’aime beaucoup ta vision des choses, que je rejoins à 100%. S’émerveiller d’un rien, retrouver son âme d’enfant et cette sorte de candeur originelle, ne serait-ce que l’espace d’un instant…

      Quand au fait que la marche libère l’esprit, c’est tout à fait vrai. C’est d’ailleurs un des conseils que je donne dans mon ebook (en cadeau en s’inscrivant à la newsletter). C’est aussi le principe des Wonder Walk, une marche créative en groupe initiée par l’expert en créativité Cyriel Kortleven (lire son interview ici).

      J’espère avoir le plaisir de lire à nouveau tes commentaires sur d’autres articles 😉

      Répondre
  3. Pascale

    Je me relaxe en respirant et revenir à l’intérieur de moi puis je demande à être guidée par ce que je nomme la Source ou mes guides puis j’accueille les infos qui arrivent par des synchronicités.

    Répondre
  4. Louise

    Je retourne à des occupations quotidiennes incontournables: laver la vaisselle, faire le ménage, prendre une douche, cuisiner, etc. même conduire ou faire la sieste! Le simple fait d’occuper mon esprit, donc mon cerveau gauche, à ne plus surveiller ce que je crée, tel un agent de police interne, permet à ma créativité, mon cerveau droit, de me faire parvenir d’autres solutions créatives. Quand les chats sont partis, les souris dansent!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.