On n’échappe pas aux croyances populaires. Un jour, on nous raconte une histoire que l’on prend pour argent comptant et l’on y croit, jusqu’à réaliser un beau jour qu’elle n’avait rien de fondé.

Je me suis offert il y a peu un petit livre très intéressant: Pourquoi tout ce que vous croyez être vrai est faux, de Lydia Mammar. Un bouquin taillé pour les curieux qui démonte en règle toutes ces fausses vérités que l’on tient pour acquises.

stop-idees-reçues
J’ai choisi de vous présenter ici trois des idées reçues expliquées dans l’ouvrage. Peut-être que cela vous ouvrira les yeux sur ce que vous pensez savoir… à moins que ça ne vous donne seulement envie de lire le livre 😉

Vous pouvez vous l’offrir ici:

3 idées reçues expliquées

Isaac Newton a découvert les lois de la gravitation après qu’une pomme lui soit tombée sur la tête

Comme vous, je n’ai jamais pris la peine de remettre en question la légende de la découverte de la gravitation universelle par le physicien Isaac Newton. Selon elle, le savant aurait eu cette révélation après qu’une pomme lui soit tombée sur la tête alors qu’il faisait une sieste sous un arbre.

newton-gotlib

La pomme de Newton par Gotlib

Pourtant, rien n’atteste que Newton ait réellement vécu cette scène.

Par contre, il possédait effectivement un verger dans lequel il aimait se promener la nuit venue. En observant ces pommes tomber de leurs arbres dans la clarté lunaire, il s’est demandé pourquoi la Lune, elle, ne tombait pas sur la Terre.

La réponse lui serait venue comme une évidence: la Lune tombe mais est retenue sur son orbite par un phénomène, la gravitation.

Il faut reconnaître qu’il ne lui fallut que quelques instants pour découvrir cette loi universelle, qu’il a ensuite convertie en équations mathématiques !

La mousse qui pousse sur les arbres indique le nord

Ceux qui se sont déjà perdus en forêt le savent sans doute: la mousse qui pousse sur les arbres n’indique pas systématiquement le nord.

Certes, elle pousse mieux sur les parties les plus humides du tronc ou les moins exposées au soleil, donc plus souvent au nord. Mais c’est aussi le cas à l’est ou à l’ouest !

D’ailleurs, dans les lieux très humides, les troncs sont souvent entièrement couverts de mousse. De quoi y perdre le nord…

Pour être sûr de retrouver votre chemin, optez plutôt pour la bonne vieille boussole 😉

Faire craquer ses articulations provoque de l’arthrose

craquer-articulationsCertains font volontairement craquer leurs articulations (notamment celle des doigts). Ceux qui n’aiment pas le bruit que ce geste provoque les menacent alors du risque couru par leurs articulations lorsqu’ils seront plus vieux.

Bonne nouvelle: le craquement, provoqué ou non, n’est produit ni par les articulations ni par les os !

Il s’agit en réalité de l’explosion de petites bulles de gaz dans la synovie, le liquide servant à lubrifier les articulations. La synovie contient en effet des gaz dissous (oxygène, azote et dioxyde de carbone en grande majorité). Lorsque les os s’écartent, la pression sur la synovie diminue et libère des bulles qui grossissent puis éclatent.

Si le bruit qui en découle peut-être perçu comme désagréable, il n’est pourtant pas dangereux. Faire craquer ses articulations ne provoque ni arthrose ni arthrite.

En revanche, les ligaments qui entourent l’os peuvent être fragilisés à force de trop de craquements.

Vous avez appris des choses grâce à cet article ? N’hésitez pas à répandre la bonne parole en le partageant sur vos réseaux sociaux 😉

Recherches associées :

  • le spectre de croyances populaires pharaonique

Une réponse

  1. daouda

    Merci beaucoup frère. Personnellement je suis soulagé par la lecture de cet article. J’aime faire craquer les doigts et les autres parties du corps et bien sûr « j’avais aussi cette idée » selon laquelle les conséquences néfastes de ce fait de craquer les parties du corps se révéleront une fois qu’on sera plus âge. Donc là je n’ai plus de soucis à me faire. Merci.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.