Avec une population mondiale de plus en plus citadine, il devient important de faire évoluer nos métropoles pour lutter contre des problèmes actuels. On pense notamment aux problèmes urbains que sont la congestion du trafic, la pollution ou encore l’accès aux services.

Les projets de villes intelligentes, de plus en plus nombreux à voir le jour, veulent régler ces problèmes. L’objectif : réinventer notre style de vie urbain et apporter des solutions concrètes et prometteuses.

Et si la smart city, que l’on peut facilement imaginer digne des meilleures dystopies était en fait la promesse d’une vie citadine plus centrée sur l’habitant ?

Connectivité et mobilité au cœur des projets

smart-cityAvec plus de 50% de la population mondiale vivant en ville et des estimations à 75% pour 2050 comme nous l’explique cet article, un des principaux enjeux des villes intelligentes est de réinventer les transports qui s’avèrent déjà bien saturés pour la plupart.

Pour cela, la meilleure solution semble être de limiter les transports privés et développer les transports en commun en les associant au Big Data.

Pour cela, les véhicules intelligents sont une aubaine. Connectés au même réseau, il est alors possible d’imaginer comment on pourra à l’avenir gérer les différents flux de transport, localiser facilement les places de stationnements voire même ne plus avoir à se garer du tout grâce à une flotte de voitures autonomes partagées venant compléter les différents réseaux de transport en commun.

Bien entendu, l’usager pourra tout prévoir à l’avance et optimiser ses temps de déplacement directement depuis son smartphone.

L’écologie : un enjeu important pour les villes de demain

La ville intelligente doit absolument être une ville écologique, tournée vers des solutions durables et l’énergie propre.

Comme l’explique cet article du magazine Urban-Hub, la végétation a un rôle clé à jouer dans les smart city. En l’adaptant aux bâtiments et aux espaces urbains, elle peut avoir différentes utilisations essentielles qui aideront à limiter les dépenses énergétiques, produire la nourriture nécessaire aux habitants de manière locale et surtout assainir l’air des métropoles qui connaissent déjà des problèmes de pollution conséquents.

Bien entendu, une augmentation de la masse végétale va de pair avec une production propre et réfléchie de l’énergie nécessaire au fonctionnement des villes. Avec les technologies actuelles comme le Smart Energy Hub ainsi que celles à venir, il est possible d’imaginer des villes entièrement propres et tournées vers le 100% énergie renouvelable.

En travaillant aussi bien sur notre façon de nous déplacer que sur notre façon de consommer, il est possible de solutionner les deux principaux problèmes que rencontrent les citadins aujourd’hui et de refaire de nos villes des lieux de vie agréables pour tous.

Si tout ceci peut sembler utopiste, les principaux projets actuels reposent pourtant sur des technologies existantes. On commence à en voir les prémices (souvenez-vous de cet ancien article sur les arbres bioluminescents), nous prouvant que ces futures villes sont bel et bien une possibilité.

Et vous, avez-vous des exemples actuels de technologies innovantes utilisées pour rendre les ville plus connectées et écologiques ?

Recherches associées :

  • proverbe DAMURU photo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.