Avis aux amoureux de Nature comme moi: cet article risque de vous faire réagir, que cela soit en positif ou en négatif. Je suis moi-même partagé concernant les recherches du designer hollandais Daan Roosegaarde, qui planche depuis plusieurs années sur une façon originale d’illuminer les villes de demain.

Son projet fou ? Dire adieu aux éclairages urbains tels qu’on les connaît et les remplacer par… des arbres qui brillent dans le noir, à la façon de certaines méduses ou encore des verts luisants !

Pour ce faire, Daan travaille en étroite collaboration avec l’Université d’État de New York et une compagnie de biotechnologie appelée Bioglow.

Son truc à lui, c’est le biomimétisme. Derrière ce mot compliqué se cache un principe simple et vertueux, celui de prendre modèle sur la Nature et utiliser le fruit de ces observations pour résoudre des problèmes humains.

Que pouvons nous apprendre de la Nature pour l’appliquer à la construction de notre environnement (nos routes, nos espaces publics, en résumé: notre paysage urbain) ? Voilà la question qui obsède le designer batave.

Cette question l’a amené à observer certains animaux aux capacités assez extraordinaires comme les méduses ou les papillons, qui parviennent à créer leur propre lumière.

« Quand une méduse évolue en milieu très profond, elle crée sa propre lumière. Elle n’a pas besoin de batterie, de panneau solaire ou de facture d’énergie. Elle le fait de manière totalement autonome », s’enthousiasme Daan.

arbres-luminescents-avatar

Un jour, peut-être, nos arbres ressembleront à ceux que l’on peut voir dans le film Avatar de James Cameron…

Délire d’illuminé (notez le jeu de mots), science-fiction ? Pas du tout, et pour le prouver Daan Roosegaarde a déjà présenté un échantillon de son travail avec l’université de New York et Bioglow. Il s’agit d’une plante d’intérieur génétiquement modifiée dont les racines et les feuilles émettent de la lumière.

Pour réussir cette prouesse, l’équipe a combiné de l’ADN d’une bactérie marine ayant la particularité d’être bioluminescente avec le génome du chloroplaste de la plante.

De l’aveu du designer, il ne s’agit là que d’un échantillon. Son ambition est bien de parvenir à créer des arbres lumineux, un pendant écologique aux éclairages de ville que nous connaissons aujourd’hui.

« Il serait fascinant d’avoir ces paysages énergétiquement neutres poétiques, mais dans le même temps incroyablement poétiques. »

LA question: est-il éthique de manipuler génétiquement des organismes vivants ?

Roosegaarde n’est pas le seul à rêver d’arbres qui brillent dans le noir.

Bioglow-plants

En juin 2013, Antony Evans, entrepreneur basé à San Francisco, a lancé une campagne Kickstarter avec le même objectif en tête. Son projet « Glowing Plant » a reçu près d’un demi-million de dollars en financement, preuve de l’enthousiasme soulevé par cette incroyable innovation.

On peut s’avancer à dire qu’une petite révolution est en marche. La science a montré qu’elle était capable de produire des organismes vivants lumineux, reste maintenant à savoir si la population est prête à voir débarquer ces OGM dans ses rues.

Sur le papier, l’idée est fantastique.

En plus d’un aspect poétique certain, ces arbres 2.0 permettraient de faire de grandes économies d’énergie tout en participant à réduire la pollution en ville. La pollution lumineuse serait elle aussi impactée puisqu’elle est causée par une trop grande quantité de lumière artificielle.

Mais dans la réalité, qu’en serait-il ?

N’est-il pas risqué de jouer aux apprentis sorciers avec la Nature? Car le débat se tient sur les arbres et les plantes, soit l’essence même de notre environnement.

On ne connaît pas non plus les effets à long terme de ces organismes génétiquement modifiés. Et bien souvent, lorsqu’ils s’avèrent être néfastes (comme c’est le cas pour les OGM agricoles), on s’en aperçoit une fois que les mauvaises habitudes sont prises…

Loin de moi la volonté d’être pessimiste, mais voilà pourquoi mon opinion sur le sujet est partagée et que j’ouvre le débat par cet article.

Que pensez-vous de ce projet, qui soulève la question de la manipulation génétique d’organismes vivants pour les rendre « utiles » à l’humanité? Pour? Contre? Les commentaires vous attendent juste sous l’article !

En tout cas, Antony Evans l’affirme: « la frontière de notre génération est la biologie synthétique ». Pour le meilleur… mais aussi, peut-être, pour le pire.

Recherches associées :

  • arbre bioluminescent
  • arbres bioluminescents
  • bioluminescence arbres
  • innivation furtur arbre lumineux
  • organismes vivants bioluminescents

4 Réponses

  1. Morgan

    Je ne suis pas trop sceptique vis à vis de ce projet, car cela n’a rien à voir avec les OGM. Pour moi, ce serait très poétique et très utile, beaucoup plus agréable d’avoir ce type d’éclairage urbain.

    Répondre
  2. Emma

    Les arbres c’est la nature et si on va touché à la nature des choses et commencer à innové de tels truc je ne suis pas sûr que ces arbres nous aiderons à respirer et ces derniers dégageraient de l’oxygène pure!!?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.