Elles s’appellent Breaking Bad, The Walking Dead, Esprits Criminels ou encore Game of Thrones. Je veux bien sûr parler des séries TV (en particulier les productions américaines), qui sont devenues de véritables phénomènes de société.

Chaque nouvelle saison est lancée à grands coups de campagnes marketing, chaque épisode final prend bien soin de nous laisser un goût de revenez-y en instillant un cruel suspense sur la suite des évènements.

Et ça marche ! Nous sommes de plus en plus nombreux à être accros à ce format télévisuel.

Certains fans vont même jusqu’à spéculer sur la suite de l’intrigue de leurs séries préférées sur les réseaux sociaux, des forums spécialisés ou des conventions dans la « vraie vie ».

Des logiciels, à l’instar de l’excellent Audials Tunebite 2016 Platinum, ont même été développés spécialement pour permettre à ces mêmes fans de télécharger légalement des épisodes et suivre les aventures de leurs héros (même si ce logiciel permet aussi de trouver des milliers de radios en ligne ou télécharger de la musique depuis des sites de streaming comme Deezer ou Spotify).

Bref, les séries sont en quelque sorte l’opium du peuple moderne. Mais au fait, comment les créent-on ?

Lisez ce qui suit pour découvrir l’envers du décor de vos séries TV favorites !

breaking-bad

Incursion dans la chambre des auteurs !

Avant l’émergence des séries modernes, les auteurs avaient souvent plus de liberté dans la conception de leurs scripts. Ils pouvaient plus facilement dévier du plan originel imaginé par le showrunner (la personne en charge de diriger l’équipe d’auteurs et souvent celle ayant eut l’idée originale de la série).

Un bon exemple de cette façon de faire est la série X-Files. Les premières saisons font état d’une variété de tons oú il est facile de discerner le style des différents auteurs ayant travaillé les scénarios des épisodes.

Mais depuis « l’ère moderne » des séries, les choses ont changé. A présent, la plupart des séries affichant de multiples auteurs sont conçus à peu près comme suit:

La « chambre des auteurs » (The Writers Room)

La majorité des noms de producteurs/co-producteurs que l’on aperçoit souvent en débuts d’épisodes sont ceux de leurs auteurs.

Ceux-ci se réunissent dans ce qu’on appelle là-bas la « writers room ». C’est ici qu’ils établissent le plan général des épisodes qui composeront la saison.

Généralement, le showrunner à une vague idée de la direction qu’il veut faire prendre à la saison. Pour autant, il a besoin des idées et avis de ses auteurs pour se décider de l’axe en question.

Remuer les idées

Tous les épisodes TV commencent par cette phase de brainstorming entre les différents auteurs. Celle-ci consiste à lancer des idées qui finiront, peut être, dans le script final; les scénaristes décident ensuite les idées qu’ils préfèrent.

Séquencer l’histoire (« breaking the story »)

idees-script-serie-tv

Des idées en vrac sur les péripéties d’un épisode de série TV.

Il s’agit de l’étape la plus importante de l’élaboration d’un épisode et celle qui prend le plus de temps.

Typiquement, tous les scénaristes s’assoient dans la chambre des auteurs et imaginent la trame globale de l’épisode en incluant les coupures pub et ce qu’ils appellent les « act-outs ».

Un act-out est une scène oú il se passe quelque chose d’un peu plus mémorable, qui marque un petit tournant dans la trame générale de l’épisode. Il a pour objectif de donner envie au téléspectateur de revenir voir la suite après la coupure pub (surtout qu’aux USA, ces interruptions sont plus nombreuses qu’en France – parfois jusqu’à 5 par épisode) !

Une fois qu’ils en ont imaginé plusieurs, ils les compilent dans une sorte de plan d’écriture. Cette esquisse d’épisode devra être validée par la chaîne avant de passer réellement à la phase d’écriture.

Les premiers brouillons

Cette étape peut varier d’une série à l’autre.

Dans la plupart d’entre elles, l’auteur à qui revient l’écriture d’un épisode se lance dans l’écriture d’une ébauche. Pour les séries télé comiques, le travail se fait avec tous les auteurs réunis dans la salle pour écrire le scénario. L’équipe lance des répliques tout au long de la session d’écriture et les crédits sont ensuite assignés de manière aléatoire.

Les révisions et notes annexes

La chaîne, le showrunner, les autres scénaristes, parfois même les acteurs proposent ensuite des modifications ou idées pour améliorer / enrichir le script de base.

Après cela, l’auteur peut revoir sa copie à moins que tous les scénaristes ne s’y mettent si c’est considéré plus rapide.

Le mot du showrunner

Habituellement, c’est au showrunner que reviennent les retouches finales de l’épisode. Cette étape peut consister en une réécriture totale du scénario proposé ou en de simples modifications, pour s’assurer que les dialogues collent bien au ton de la série.

Mais quoiqu’il en soit, le dernier mot en matière de direction créative revient toujours au showrunner.

Toutes ces étapes correspondent au canevas classique de la création d’une saison. Certaines séries s’en éloignent parfois, comme Glee qui est écrite pas une petite équipe de scénaristes ou Archer, qui n’a qu’un seul auteur.

Cependant, tous les shows incluent ces éléments d’une façon ou d’une autre.

Et voilà, vous en savez désormais plus sur les sagas américaines dont vous êtes accros !

A votre tour ! Quelles sont vos séries préférées ? Et imaginiez vous que toutes ces étapes étaient nécessaires pour aboutir à un épisode ? Donnez votre avis en commentaires 😉

Recherches associées :

  • comment créer une série télévisée
  • box serie tv
  • créer une série tv
  • ¨¦crire une serie et le presenter ¨¤ une television

Articles similaires

Une réponse

  1. Alexandra

    Je me doutais qu’un épisode prenait du temps, mais qu’il passait par toutes ces étapes….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.