Qui n’a jamais eu le sentiment étrange de vivre à nouveau un  moment passé de sa vie ? Les plus cinéphiles d’entre vous se rappelleront de la scène du film Matrix, qui explique cette sensation presque surnaturelle par un bug de la Matrice.

En réalité, il s’agit presque de cela. Tout du moins, si l’on considère que la Matrice est  notre propre cerveau.  L’impression de déjà-vu est mieux connue de nos jours qu’aux temps anciens où on l’assimilait au souvenir d’une vie antérieure, à la tentation d’un démon venu proposer une réincarnation ou, plus récemment avec Freud, à un souvenir refoulé…

morpheus-cat-matrix-meme

Aujourd’hui, on sait que le déjà-vu provient d’un « bref dysfonctionnement, dans une zone du cerveau limbique (le siège des émotions) impliquée dans la mémoire autobiographique ». On peut même provoquer cette sensation par stimulation électrique et par hypnose.

Cela se produit généralement lorsqu’on est un peu fatigué, stressé ou… ivre. Le cerveau, alors quelque peu embrouillé, ne parvient pas à distinguer le connu du nouveau et confond alors souvenir et réalité. C’est notamment un symptôme précédant une crise d’épilepsie.

Déçus de l’explication ? Moi aussi, j’aurai préféré continuer de penser qu’il restait un peu de magie en ces temps trop rationnels !

Recherches associées :

  • impression de deja vu
  • pourquoi jai la sensation que cest la verite

6 Réponses

  1. Vic'

    Merci d’avoir fait la lumière sur ce phénomène étrange !
    Moi ça m’arrive plutot de façon aléatoire et pas vraiment en état de fatigue/stress.

    Répondre
  2. Yoyo

    Ca c’est ce qu’ils veulent que vous pensiez.
    Vous êtes bien dans la matrice. Vous bien êtes des esclaves parce que vous êtes bien le cancer de cette planète. Et nous les ordinateurs… sommes l’antidote.

    Répondre
  3. Wal

    Oui mais ça n’explique pas comment on sait aussi ce qui va se passer par la suite…
    On sait qu’on a déjà vécu l’action et que par la suite après l’action on sait aussi ce qui va s’en suivre et ça se passe exactement pareil

    Répondre
    • Marc Legrand

      Tout à fait !

      L’explication fournie par les scientifiques ne concerne que les déjà-vu « classiques » ; lorsque vous êtes capable de dire ce qui va se passer ensuite, qui plus est dans les moindres détails, cette explication ne tient plus.

      Cela m’est arrivé (et devant témoins), je peux donc en attester.

      Comment est-ce possible, du coup ?

      Voici mon hypothèse…

      Selon les scientifiques, nous rêvons plusieurs fois par nuit, à raison d’au moins une fois par cycle. Pour une nuit normale de huit heures, mettons, cela représente cinq voire six rêves. Soit autour de deux mille par an !

      Pour autant, la plupart des gens se souviennent de vingt rêves, sur une année, ce qui signifie que 99% des rêves que nous expérimentons ne laissent chez nous aucun souvenir… conscient !

      Mais ces rêves dont nous ne nous souvenons pas sont malgré tout enregistrés, avec précision, au niveau subconscient. Et quand nous vivons un évènement qui ressemble beaucoup à la scène d’un rêve passé, il est tout à fait possible que notre cerveau nous informe alors que nous avons déjà vécu cela. Car, d’une certaine manière, nous l’avons en effet vécu (mais seulement en rêve).

      Ce qui pose la question des rêves prémonitoires…

      Si parmi les 99% de rêves dont vous ne vous souvenez jamais, il demeure un ou plusieurs rêves prémonitoires, alors vous aurez systématiquement une expérience de déjà-vu au moment où l’un ou l’autre d’entre eux se réalisera.

      Il y a d’autres hypothèses alternatives (et/ou complémentaires) à l’explication scientifique officielle des impressions de déjà-vu, et certaines sont encore plus exotiques que celle-là.

      En tout cas, lorsque la science nous permettra de nous souvenir de tous nos rêves, je pense que nous comprendrons comme les déjà-vu surviennent et fonctionnent.

      Fraternellement,

      Marc

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.