Développer sa créativité est devenu un enjeu critique de nos jours. Que ce soit en milieu professionnel ou dans notre vie privée, être créatif et trouver des solutions originales aux problèmes est un sérieux atout.

La bonne nouvelle, c’est que nous sommes tous créatifs. Oui, même vous qui lisez cet article ! Seulement, vous avez peut-être oublié comment utiliser ce formidable potentiel qui se trouve en chacun de nous.

Le but de cet article est de vous donner des pistes concrètes et directement applicables pour améliorer votre esprit créatif.

Certaines pourront vous sembler un peu fantaisistes au départ. Ne faites pas l’erreur de les rejeter d’emblée et donnez leur une chance. Souvenez-vous qu’une des qualités premières en matière de créativité, c’est l’ouverture d’esprit !

Si ces conseils vous ont inspiré ou aidé, dites-le en commentaires et partagez-les sur vos réseaux sociaux. Je vous conseille également de vous inscrire à la newsletter d’Out the Box. En plus de recevoir les articles de la semaine tous les vendredi, vous pourrez télécharger l’ebook gratuit 18 conseils pour booster votre créativité.

Merci d’avance, et bonne lecture !

10 façons de donner un coup de pouce à sa créativité

1. Levez-vous de bonne heure

Si vous voulez être dans de bonnes dispositions pour être créatif, vous devez être reposé. Couchez-vous avant minuit et réveillez-vous de bonne heure (l’idéal étant d’avoir au moins 8 heures de sommeil). L’avantage de se lever tôt est d’avoir l’esprit clair et aussi de se mettre dans une bonne disposition mentale pour être productif.

Ce n’est pas pas rien si de nombreux écrivains célèbres avaient l’habitude de se lever aux aurores! L’esprit, encore ensommeillé, est davantage libéré de ses pensées parasites et l’accès à notre inconscient est facilité.

Alors étirez-vous, prenez un bon petit-déjeuner (énergie=neurones actifs), une bonne douche pour finir de vous réveiller et c’est parti !

2. Soyez méthodique !

Chacun a sa manière d’aborder la créativité. Certains trouvent facilement l’inspiration quand d’autres se débattent un peu plus avec leur esprit.

Quand on doit accomplir un projet créatif, je ne conseillerai jamais assez de faire un plan. A la manière d’un brainstorming, commencez par jeter vos idées en vrac sur le papier sans les juger.

Notez tout ce qui peut être en rapport avec votre sujet, de près ou de loin. Faites des analogies (comparaisons), intéressez-vous aux caractéristiques physiques comme la texture, le goût, la couleur des choses. Voyez ce qui se fait ailleurs, dans d’autres domaines que le vôtre.

developper-sa-creativite

Rejoignez le côté créatif de la Force !

Demandez vous comment une grande personnalité créative agirait à votre place. Mettez de côté vos préconceptions sur le sujet et remettez les choses à plat en essayant de les voir à nouveau avec un œil neuf. Vous trouverez forcément des idées en procédant ainsi.

Une fois que vous les avez, agencez ces idées et donnez leur une cohérence autant que possible. Faites des liens entre elles (c’est le moment d’essayer le Mind Mapping) !

3. Évitez les distractions

A l’ère du numérique, on a tendance à faire de plus en plus de choses en même temps. Les anglo-saxons appellent ça le « multitasking » (le fait d’être multitâche).

Conséquence: on se disperse, et on y perd en concentration.

Quand nous sommes face à une tâche qui nécessite des efforts intellectuels, il est facile de se laisser distraire. On vérifie ses mails, on va voir ce qu’il se passe sur les réseaux sociaux ou on laisse son esprit divaguer (même si le rêve éveillé peut avoir du bon)…

Le mot d’ordre est donc concentration, saupoudré d’un peu de méthode (voir le point précédent) !

4. Envoyez-vous promener !

Coincé ? En panne d’inspiration ? Allez vous promener !

D’une part, faire de l’exercice stimule autant le corps que l’esprit. De l’autre, il a récemment été prouvé que la marche favorise la pensée créative.

Une bonne promenade a aussi l’avantage de vous aérer l’esprit. S’éloigner de ce qui occupe notre esprit favorise la pensée divergente (relisez cet article pour vous en convaincre) et permet de créer des liens inattendus.

5. Observez et soyez aux aguets

L’observation est un facteur-clé de la créativité. J’ai déjà évoqué le sujet dans l’article ci-dessous.

devenir-plus-observateurÊtre attentif aux scènes du quotidien est un excellent moyen de faire le plein d’inspiration. Certains écrivains (encore eux) aiment écrire dans des cafés pour se nourrir de l’atmosphère et capter des morceaux de discussions.

Plus généralement, regarder le monde tourner, respirer les odeurs, vivre l’instant présent… tout ça est vivifiant et régénère nos batteries créatives.

Une chose est certaine: améliorer votre sens de l’observation vous donnera du matériel pour créer !

6. Discutez et apprenez à aimer les débats

C’est bien connu, l’union fait la force !

Si vous cherchez de l’inspiration pour un projet, parlez-en autour de vous. L’idée n’est pas de demander à votre entourage de juger le dit projet (ce qui peut être source de découragement) mais bien d’avoir un regard neuf sur celui-ci.

Une bonne discussion entre amis peut également être une excellente source d’inspiration. Échanger des idées stimule votre agilité intellectuelle et peut-être un bon vivier d’idées exploitables.

Passer un bon moment avec des amis augmente également vos taux de sérotonine (une hormone liée à l’humeur) et de dopamine (couramment appelée « l’hormone du plaisir »). Ce qui m’amène au point suivant…

7. Cultivez la « positive attitude » !

Toute allusion à une chanson de Lorie est fortuite.

Des études ont prouvé qu’être de bonne humeur aide à être plus créatif (article en anglais). Je l’ai aussi remarqué à maintes reprises: l’inspiration me vient sans mal quand je suis positif. A l’inverse, quand je suis énervé ou que je n’ai pas le moral, le processus créatif est laborieux.

J’imagine la question qui vous brûle les lèvres: « comment je fais pour contrôler mon humeur » ? Plus facile à dire qu’à faire, je vous l’accorde. Mais à cœur vaillant, rien d’impossible !

einstein-citationCommencez d’abord à relativiser les choses négatives qui vous arrivent, mettez-y de la distance et souvenez-vous de la parole du Bouddha: « Nous sommes ce que nous pensons. Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde ».

Ainsi, si vous vous focalisez sur les choses négatives, vous cultivez une attitude néfaste envers vous-même et donc envers votre créativité. Au contraire, le positif entraîne le positif (c’est le principe de la méthode Coué). Si vous avez besoin d’un petit shoot de bonne humeur, je vous conseille:

  • Un peu d’humour: regardez-vous un sketch comique, visitez un site web marrant, lisez un recueil de citations drôles, plongez-vous dans une B.D amusante…
  • Écoutez une musique qui vous booste où vous met de bonne humeur.
  • Souriez ! La science a prouvé qu’un sourire, même forcé, contribue à améliorer notre humeur.
  • Soyez altruiste. Faire du bien aux autres participe à nous rendre heureux (un bel exemple de cercle vertueux) !

8. Laissez-vous le temps

Se « mettre la pression » est à double tranchant. Soit ça booste votre pensée, soit ça l’inhibe comme un robinet privé d’eau. Personnellement, j’appartiens à la seconde catégorie.

En s’accordant le temps nécessaire pour créer, on se donne plus de chances d’avoir des idées. Vous saisissez le concept ? Plus de temps, moins de stress, plus d’idées, plus d’occasion de créer des liens entre elles !

Je vous conseille de (re)voir cette excellente vidéo intitulée deadlines. Réalisée par une agence créative, elle montre la différence entre un travail fait en 10 secondes et en 10 minutes… le tout, en filmant des enfants en train de dessiner une horloge !

9. Soyez curieux et prenez des notes

creativite-façon-detre

La curiosité est une caractéristique commune à tous les créatifs. C’est de tout ce que vous lisez, regardez, écoutez que votre créativité s’abreuve.

C’est d’ailleurs le concept même d’Out the Box: être curieux, apprendre sur des sujets divers et créer des liens entre ce que vous lisez et vos projets créatifs. Garder une trace de ce qui vous marque, vous étonne ou vous fait réagir est également une bonne chose.

Je vous conseille de créer un carnet d’inspiration où vous noterez ces choses ainsi que vos propres idées, pensées et ressentis. Vous n’aurez qu’à puiser dedans dès que vous chercherez l’inspiration pour créer quelque chose.

Le site que vous lisez en ce moment est un peu mon propre recueil d’inspiration, en un peu plus poussé.

Ce peut très bien être un carnet papier comme un recueil de notes virtuel. Pour ma part, étant un peu geek, j’utilise le génial Evernote mais le support n’a que peu d’importance: l’essentiel se trouve à l’intérieur 😉

Traduction de l’image ci-contre: « La créativité n’est pas un passe-temps, c’est une façon d’être »

10. Restez ouverts !

Ce dernier conseil rejoint le précédent. L’ouverture d’esprit, ça consiste d’abord à être curieux, rester à l’écoute et observer. C’est, comme j’aime le dire, « ajouter de la vie à la vie » et adopter une attitude humble et positive vis à vis d’elle.

L’ouverture à l’expérience est d’ailleurs l’un des 5 grands traits de personnalité mis en évidence par Goldberg en 1990.

Les enfants sont le meilleur exemple de cette façon d’être, et c’est l’une des clés de leur créativité. Questionnez-vous sur ce qui vous entoure, bousculez le statu quo, soyez impertinents, multipliez les expériences ! Le monde a besoin de personnalités vives d’esprit et qui vont de l’avant.

Pour davantage creuser le sujet, je vous conseille vivement la lecture de cet article. Vous découvrirez si vous êtes, ou non, ce que le psychologue Art Markman appelle un « expert généraliste ».

Une réaction, un conseil à ajouter ? Les commentaires vous sont ouverts et votre avis m’intéresse !

Recherches associées :

  • avantage d\être curieux et créatif
  • comment devenir créatif
  • comment etre creatif
  • comment etre creative
  • devenir plus créatif

6 Réponses

  1. MILLOT-CONTE

    Je trouve tous ces conseils très pertinents ! Le « Mindmapping » est une technique géniale dont je ne puis plus me passer, moi qui suis une créatrice éparpillée, les cartes mentales sont géniales. Pour ne pas se laisser distraire quand on travaille, je recommande l’excellent petit logiciel « Moosti » tomate en anglais, qui est un minuteur. Ainsi, on le met en route et celui-ci sonne lorsque l’on a fini la tâche à accomplir. Je trouve mon inspiration partout, aux médias, quand je marche et l’essentiel est d’avoir toujours sur soi un petit carnet, comme dit dans cet article vraiment très pertinent et dont les conseils sont à suivre….sans modération !
    Un adulte créatif est un enfant qui a survécu !

    Répondre
    • Jérémy Ouassana

      Bonjour Christine,

      Merci pour votre intérêt pour cet article ainsi que pour ce commentaire. Votre description du logiciel Moosti m’a immédiatement évoqué la technique Pomodoro dont je parle dans l’article créativité vs productivité: 6 conseils utile aux artistes. Elle est effectivement redoutable pour se « forcer » à se mettre au travail et être productif ! Je n’ai pas testé le logiciel mais il a l’air sympa 😉

      J’apprécie également votre conclusion, qui est une citation d’Ursula K. Le Guin. La phrase complète est celle-ci: « L’adulte créatif est l’enfant qui a survécu après que le monde ait essayé de le tuer, de le faire « grandir ». L’adulte créatif est l’enfant qui a survécu la fadeur de la scolarité, les mots inutiles des mauvais professeurs, et les voies négatives du monde.

      L’adulte créatif est par essence simplement ça, un enfant. »

      Tellement vrai… A bientôt sur Out the Box !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.