• Vous êtes en retard ? Tous les feux de signalisation se sont donnés le mot pour être au rouge.
  • Vous aviez prévu un pique-nique ? Bien entendu, le mauvais temps est de le partie.
  • On sonne à la porte ? Comme d’habitude, vous vous trouvez au petit coin !
  • Votre collègue à mal pris votre remarque ? Normal, il est du signe du lion (et tout le monde le sait, les lions sont susceptibles).
  • Un examen réussi ? Évidemment, vous avez tout rédigé avec votre stylo porte-bonheur !

Non, votre karma ne vous joue pas de drôles de tours.

Vous êtes simplement victime d’un phénomène psychologique, la « corrélation illusoire ». Il s’agit d’une erreur de jugement aussi appelée « biais cognitif » ou « biais de confirmation ». Elle consiste à associer un lien de cause à effet entre deux choses n’ayant, en réalité, aucun rapport entre elles.

Ce biais n’est pas sans rappeler la célèbre Loi de Murphy (ou « loi de l’emmerdement maximum »), dont je vous ai déjà parlé dans cet article.

loi-murphy-correlation-illusoire

« La tartine tombe toujours du côté du beurre »… Un bel exemple de la Loi de Murphy… et des corrélations illusoires.

Les corrélations illusoires jouent un rôle clé dans la formation des stéréotypes et des superstitions.

On créé ces fausses mises en relation car on préfère relever (souvent inconsciemment) ce qui va dans le sens de nos hypothèses ou croyances plutôt que ce qui va à leur encontre. A terme, cela conduit à un renforcement de ces illusions qui n’ont pourtant aucun fondement.

Voici un autre exemple que vous avez déjà probablement vécu. Vous pensez à une personne, et cette personne vous contacte justement très peu de temps après. La coïncidence étant surprenante, vous aurez tendance à la relever naturellement sans considérer toutes les fois où vous avez pensé à cette personne sans qu’il ne se passe rien.

Cet effet pervers a été mis en évidence par deux psychologues américains, Chapman et Chapman, à la fin des années 60. Ces chercheurs étaient spécialisés en psychologie sociale, un domaine d’étude fascinant.

Grosso modo, il consiste à étudier nos fonctionnements psychologiques et la façon dont on interagit avec nos semblables en société.

Attention aux conclusions hâtives !

Il est important de connaître l’existence de ce phénomène. Savoir qu’il existe nous permet de prendre des décisions plus raisonnées ou d’éviter de tomber dans des raisonnements absurdes. Ou encore de trop s’énerver devant un feu rouge comme le monsieur sur l’image qui illustre cet article 😉

Ce levier psychologique est si puissant que certaines personnes l’utilisent pour servir leurs intérêts. C’est le cas des charlatans, par exemple, mais on peut aussi citer de nombreux voyants ou astrologues.

Pour aller plus loin, je vous conseille la lecture de cet article qui explique le phénomène de corrélation illusoire clairement et en détails !

Et vous, quels sont les corrélations illusoires dont vous êtes le plus souvent victime ? Dites-nous tout en commentaires !

Recherches associées :

  • biais de correlation
  • corrélation illusoire
  • CORRéLATION ILLUSOIRE et pensée
  • fausse corrélation esprit
  • illusion de correlation

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.