J’ai toujours défendu cette idée sur Out the Box: développer sa créativité permet de devenir plus intéressant. Pouvoir discuter d’idées originales, c’est enrichir sa conversation et ainsi captiver ses interlocuteurs.

Cette qualité est une arme redoutable pour socialiser, élargir son cercle d’amis… ou séduire.

Sélim Niederhoffer, coach en séduction et rédacteur attitré du site Art de Séduire, vous le confirmera dans l’interview qui suit. A l’occasion de la sortie de son nouveau programme de coaching, Mission 06, Sélim s’est prêté au jeu des questions/réponses pour Out the Box.

Il nous explique ici comment être curieux et créatif vous démarque des séducteurs du dimanche… et comment cela va vous permettre d’envoûter les filles qui vous plaisent !

Avant de laisser la parole au coach, voici une rapide présentation de la formation Mission 06 par Sélim himself !

Si vous êtes un homme célibataire, le programme Mission 06 est LA solution pour ajouter ce « je ne sais quoi » qui manque à vos approches auprès des filles.

Mais si vous êtes intéressé, ne tardez pas car le prix de lancement de Mission 06 (59 €) est limité dans le temps. Après le 19 mai, il passera à 97€… Vous voilà prévenu !

Bouton-call-to-action

Bonjour Sélim ! Peux-tu te présenter rapidement et expliquer en quoi consiste ton « travail » ?

Bonjour Jérémy ! Très drôle, ce « travail » entre guillemets ! Non mais ! Je suis coach en séduction, mais pas que. Mon travail quotidien chez www.artdeseduire.com consiste à écrire les meilleurs articles sur la séduction, créer les meilleurs tutos drague.

Le job de coach en séduction, ce n’est pas que du tête à tête avec un apprenti séducteur, attablé autour d’un café pour parler de techniques de drague. C’est surtout aider les mecs à devenir curieux, à devenir plus intéressants ! Il n’y a pas de formules magiques en séduction : rien ne fonctionne à 100%, on doit toujours s’adapter à la personne qu’on a en face de nous.

Du coup, j’aide les hommes à comprendre les signaux envoyés par les femmes : intéressée, pas intéressée ?

A côté du coaching en séduction pur, il y a aussi tout l’aspect créativité: de nouveaux articles séduction toutes les semaines, le meilleur de la drague et de l’actu sexe sur Twitter, des blagues potaches comme si on était entre mecs sur Facebook, je m’occupe aussi de répondre à toutes les questions sur le site, et je fais mon maximum pour aller répondre aussi sur la chaîne Youtube ArtdeseduireTV qui vient de passer les 5 Millions de vues !

Au final, sur une journée de travail, je passe la moitié de mon temps à coacher, et le reste devant mon écran, à lire, à fouiner sur le web pour trouver les meilleurs articles pour apprendre à draguer: « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ! »

Comme je l’explique en introduction, la créativité est une composante essentielle en matière de séduction. Sur Art de Séduire, tu as déjà évoqué la curiosité comme une arme fatale pour séduire. Peux-tu nous dire comment tu combines curiosité et créativité pour charmer les filles que tu abordes ?

La créativité est en effet une des composantes essentielles de la séduction : sans elle, on s’ennuierait très vite face aux filles, et les filles aussi s’ennuieraient ! Très souvent, les mecs gentils ratent un truc dans leur approche de la drague. Ils pensent qu’il suffit d’être sympa pour séduire, et ne comprennent pas pourquoi les fous, les bad boys, les sales types séduisent.

C’est très simple: avec ce genre d’hommes, les filles ne s’ennuient pas ! Le bad boy joue sur un registre émotionnel puissant, il crée des histoires, il vit des histoires et propulse les filles dans un monde tantôt féerique, tantôt maléfique, mais la routine n’a pas sa place dans le programme !

Le bad boy fera n’importe quoi pour créer, pour divertir la fille qu’il veut séduire, alors que le gentil garçon, lui, a toujours peur du « qu’en dira-t-on » : est-ce que je peux dire ça ? Est-ce que je peux faire ça ? Mince, et si elle me juge ?

Du coup, toutes ces inhibitions pèsent sur la créativité du gentil timide ! Il s’imagine qu’il y a de vraies règles à ne pas briser : au fond, la règle, c’est qu’il n’y a pas de règles !

Si je devais donner MA formule secrète de la séduction, ce serait un mix de curiosité (qui est la fille en face de moi, à quoi rêvait-elle enfant ? Que ferait-elle si je lui donnais 1 million d’euros ?) et d’observation (ce qu’elle porte, son accent, son parfum, ses tics verbaux etc…). Ouvrir tous ses sens à la séduction !

Les lecteurs masculins d’Out the Box seront sans doute ravis d’apprendre que vous sortez un nouveau programme de coaching, « Mission 06 ». En quoi consiste-il, et quel lien a-t-il avec la créativité ?

Mission-06-drague

Les objectifs de la formation Mission 06

Après 4 ans passés devant le tableau blanc d’Artdeseduire, on nous réclamait des preuves ! Les lecteurs voulaient voir que le coach en séduction était un vrai dragueur, et pas seulement un écrivain !

Dans MISSION 06, je rappelle les fondamentaux de la drague de rue pendant 3 heures (15 séquences théoriques), avant de montrer comment on séduit en pratique. Short, polo, caméra cachée et micro dans la poche, je suis parti pendant 3 jours aborder des filles partout : dans la rue, dans le métro, dans des parcs, dans des magasins.

On a gardé les séquences les plus pédagogiques, râteaux ou réussites, on me voit prendre des numéros de téléphone et discuter naturellement avec des inconnues dont je venais de faire la connaissance.

L’objectif de MISSION 06 est simple: montrer à tous les hommes que la drague de rue est accessible à tous, pas comme les sites de rencontres ou les boîtes de nuit ! C’est à la fois un bon enseignement pour apprendre à draguer, mais aussi un bon moyen d’éviter certaines erreurs que je commets parfois !

Pour vous, je peux le dire : le plus simple moyen d’aborder une fille, ça reste un simple « Coucou » de la main, avant d’aller aborder la personne qui vous plaît !

Sélim, coach créatif pour Art de Séduire

J’espère que les réponses de Sélim auront décomplexé ceux qui ne voient en la drague qu’un déballage de phrases balourdes. Eh non, là aussi la créativité est un atout ! D’ailleurs la science l’a prouvé, être créatif vous rend sexy 😉

Pour tous les hommes qui veulent aller plus loin, une seule destination: Mission 06 !

Bouton-call-to-action

Recherches associées :

  • https://www out-the-box fr/interview-selim-niederhoffer-coach-en-seduction-creativite-meilleur-atout-seduire/
  • parole pour drague une fille
  • developper creativité draguer
  • ebook de selim art de seduire
  • histoire de selim art de seduire

Articles similaires

3 Réponses

  1. Anne

    Celui-là, il n’a pas appris à faire rimer sincérité avec créativité.
    Autant j’apprécie les interviews postées jusqu’ici sur votre site, autant ce type qui apprend comment faire son shopping de chair fraîche en rue et à emballer X nanas la journée, ça me rend triste …
    La créativité au service de belles causes, je trouve ça formidable, mais là, c’est plutôt minable.
    Et la suite, c’est quoi ? Comment larguer sa nana de façon créative ?

    Répondre
    • Jérémy Ouassana

      Bonjour Anne,

      Je ne suis pas pour une séduction « shopping », comme vous la qualifiez. Mais force est d’admettre que beaucoup d’hommes aujourd’hui ne savent plus comment se mettre en valeur et séduire le sexe opposé. Ici, la démonstration est évidemment exagérée puisque d’une part, Sélim est expert en séduction et que d’une autre, il enchaîne les interactions pour prouver que sa « méthode » fonctionne. « Méthode » étant entre guillemets car finalement, il n’apprend rien d’autre qu’une façon d’être à l’aise et intéressant auprès des filles.

      C’est un fait: avec ou sans ce genre de méthodes, les femmes se feront toujours aborder dans la rue. La différence, c’est qu’ici elles le sont d’une manière surement moins balourde qu’à l’accoutumée. J’ajouterai, pour connaître le site Art de Séduire, que ses auteurs prônent le respect de la femme (totalement à l’opposé d’une quelconque quête de « chair fraîche »). Après, bien sûr, la séduction utilise des techniques de manipulation… Mais si la « victime » est consentante, quel mal y a-t-il à les utiliser ?

      Au delà de ce débat, la créativité en séduction était un thème que je souhaitais aborder depuis longtemps et cette interview m’en a donné l’occasion. C’est bien aussi de diversifier un peu les approches vis à vis de la créativité, et je pense que c’est l’une des forces d’Out the Box.

      Bon week-end 😉

      Répondre
      • Anne

        En ce qui me concerne, je préfère de loin être touchée par un type un peu empoté que draguée par un expert de la technique.
        Pour moi, la créativité est spontanée, elle vient de l’innocence et de la passion désintéressée.
        Je trouverais dommage que tous les hommes réservés et émouvants de par la pudeur de leurs sentiments pensent que recourir à un « coach de drague » leur faciliteraient la rencontre.

        Le « balourd » n’est peut-être pas celui qu’on croit 🙂

        « J’ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois, mais j’ai aimé. C’est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui. »
        Alfred De Musset

        Bon dimanche 😉
        Ps : ceci dit, je trouve que l’idée d’aborder la créativité dans le monde des sentiments est intéressante; l’amour contemporain souvent superficiel a grand besoin de se réinventer ! Au plaisir de lire vos prochains articles sur le sujet.
        Une suggestion pour multiplier ses points de vue, le site « dialogus » qui permet de dialoguer avec des personnalités qui ont marqué l’histoire. On leur écrit, elles nous répondent, comme ici, Rimbaud sur le thème de l’amour : http://www.dialogus2.org/RIM/amourareinventer.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.