Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les stars du rock étaient poursuivies par des légions de femmes passionnées ? Ou pourquoi Pablo Picasso avait un tel succès auprès de la gent féminine ?

Selon une étude, leur secret de séduction résiderait d’abord dans leur grande créativité.

Les chercheurs ont en effet déterminé que du point de vue de l’évolution, être créatif pourrait représenter un avantage pour trouver un partenaire.

En un mot, plus vous êtes créatif et plus vous avez de chances de « conclure » ! Mais attention, il y a un revers à la médaille…

La créativité, une arme de séduction

De nos jours, on passe plus de temps à scruter les sites de rencontres (Parship.fr et consors) qu’à investir dans l’amélioration de son potentiel créatif.

Pourtant, une étude datant de 2005 a démontré qu’être créatif augmentait grandement nos chances de trouver un/une partenaire.

D’après Daniel Nettle, psychologue à l’université de Newcastle en Angleterre, cette attirance pour les personnalités créatives pourrait être dûe à plusieurs raisons.

D’une part, ces personnes afficheraient un plus grand charisme que la moyenne.

Rapide digression: c’est également ce que je soutiens depuis le début sur ce site. Plus on est curieux, plus on apprend de choses, ce qui a pour effet de  nous rendre plus intéressants et de nourrir notre créativité.

L’intérêt que portent les gens sur leurs œuvres pourraient également être associé aux personnes qui les ont créées. Il suggère aussi que les créatifs auraient tendance a avoir une sexualité plus libre, moins codifiée que les personnes moins créatives.

creativite-maladies-mentales

Créativité, séduction et schizophrénie

Selon l’enquête, les artistes et les poètes professionnels ont entre quatre et dix partenaires sexuels, en moyenne, contre trois partenaires pour les autres.

Pour arriver à ces conclusions, le psychologue et son équipe ont étudié les réponses de 425 individus britanniques (156 hommes, 269 femmes).

Cet échantillon comprenait:

  • un groupe composé d’individus lambdas,
  • un autre d’artistes graphiques (peinture, dessin) et de poètes
  • un autre, enfin, composé de personnes diagnostiquées schizophrènes.

Les sujets on ensuite dû répondre à un questionnaire conçu pour détecter les symptômes de schizophrénie chez des personnes supposées « saines ».

Créativité, schizophrénie et sex-appeal

Les résultats ont montré que les personnes fortement impliquées dans des activités créatives avaient autant « d’expériences inhabituelles » et faisaient autant preuve de « non-conformité impulsive » que les personnes schizophrènes. Ces personnes étaient aussi celles qui, statistiquement, avaient eu le plus de partenaires sexuels au cours de leurs vies.

Psycho flash
En psychologie cognitive, la non-conformité impulsive est la prédisposition à avoir une humeur et un comportement instables, violent ou imprudent notamment en regard des règles et des conventions sociales. Les expériences inhabituelles, elles, réfèrent aux hallucinations, superstitions et aux délires.

La résistance au conformisme et la faculté à partir dans des « délires » sont des traits de caractères connus des personnalités créatives. Il en est de même pour les personnes schizophrènes, mais à un degré pathologique. On sait également depuis longtemps que certains troubles mentaux (schizophrénie, bipolarité, autisme…) favorisent la créativité à certains égards.

A-lire-sur-le-meme-thèmeSi les artistes ne subissent pas les effets invalidants de la schizophrénie, c’est parce-qu’ils ne souffrent pas d’absence d’émotion et de motivation. Ces symptômes, connus sous le nom « d’anhédonie introvertive« , sont également associés à la maladie.

Dans son livre intitulé Strong Imagination: Madness, Creativity and Human Nature, Daniel Nettle discute du lien entre troubles mentaux et créativité. Il explique notamment qu’il y a une bonne raison si l’évolution n’a pas éliminé les pathologies mentales comme la schizophrénie.

Plusieurs recherches ont en effet montré que les gènes associés à la psychose ne confèrent pas seulement des avantages créatifs aux psychotiques mais aussi aux personnes saines d’esprit!

Pour conclure, cette étude apporte encore des avantages au fait de développer sa créativité. Muscler notre créativité nous incite à voir le monde autrement, devenir plus curieux, améliorer notre culture générale… et maintenant, on a prouvé le fait qu’être plus créatif rendait plus attirant.

Une bonne raison s’il en est de vous (re)plonger dans la lecture des articles d’Out the Box 😉

Recherches associées :

  • La science et la creativité en general
  • schizophrènes connus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.