C’est après avoir tenté pour la millionième fois d’enfiler mon pantalon de jogging dans le noir (et, évidemment, l’avoir mis à l’envers) que j’ai eu l’idée de cet article.

Comme quoi, certaines idées peuvent parfois vous venir de manière bien saugrenues !

En attendant, si vous vous êtes toujours demandé d’où venait l’idée selon laquelle une tartine qui tombe atterrira toujours côté beurre, cet article vous sera utile 😉

Qu’est-ce que la Loi de Murphy ?

vdm-loi-murphy

C’est marrant… sauf quand ça vous arrive.

Aussi appelée la « loi de l’emmerdement maximum », la Loi de Murphy est un principe de conception sécuritaire énoncé pour la première fois en 1949 par Edward A. Murphy.

Sa formule originelle est la suivante :

S’il y a deux ou plusieurs façons de faire quelque chose, et que l’une d’elles peut aboutir à une catastrophe, alors quelqu’un fera en sorte que ça se produise.

Depuis, la formule a pris un sens plus large pour désigner une vision pessimiste des choses.

On pourrait la résumer par « tout ce qui peut mal tourner, va mal tourner » (une variante appelée Loi de Finagle).

Qui est Edward Murphy ? D’où vient sa « loi » ?

Edward Aloysius Murphy était un ingénieur en aérospatiale qui travaillait sur des expériences de fusée-traîneau, réalisées par l’US Air Force en 1949. Son travail consistait à concevoir des objets pour qu’ils présentent la plus faible probabilité de mauvaise utilisation.

Les expériences sur lesquelles il travaillait avaient pour but de tester les tolérances d’accélération de l’homme.

nelson-ahahL’une des test consistait en un ensemble de 16 accéléromètres montés sur différentes parties du corps du sujet. Il y avait deux façons possibles dont chaque capteur pouvait être collé à sa monture, et quelqu’un a méthodiquement installé les 16 dans le mauvais sens…

C’est suite à cette bourde que Murphy a prononcé sa fameuse phrase, répétée quelques jours plus tard par le sujet du test (le Major John Paul Stapp) lors d’une conférence de presse.

Quelques mois plus tard, la « loi » de Murphy s’était propagé à divers domaines technologiques liées à l’ingénierie aérospatiale. Progressivement, l’expression (dans sa forme simplifiée) est passée dans la culture populaire !

Un concept pessimiste ? Peut-être, en attendant, j’enfile toujours mon pantalon à l’envers les 3/4 du temps 🙂

Et vous, quelles sont vos expériences de la Loi de Murphy ? Partagez-les en commentaires !

Recherches associées :

  • la tartine tombe toujours a l’envers principe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.