Utiliser la perspective en street-art n’est pas nouveau. Souvenez-vous par exemple du street-artist portugais Bordalo II, qui utilise ce procédé associé à des déchets qu’il récupère pour créer ensuite ses drôles d’animaux colorés.

Pourtant, l’utilisation de cette technique ajoute toujours une petite touche symbolique à l’œuvre créée. Celle là même qui nous rappelle que l’art de rue à vocation à nous faire voir notre environnement sous un angle nouveau.

L’argentin Guri n’en est qu’à ses débuts pour ce qui est de créer des œuvres d’art en perspective. Mais ses deux créations ne manquent pas de charme ni d’originalité et rien que pour ça il méritait sa place dans les pages d’Out the Box.

L’homme parcourt les rues de San José (Argentine) à la recherche d’édifices abandonnés oú il pourra ensuite déchainer son imagination créatrice.

Amigo Imimaginario Guri street art

« Amigo Imaginario » par Guri

Dans son esprit, les fenêtres deviennent des yeux ou des oreilles. La profondeur de champ se charge ensuite de donner vie au personnage ainsi créé.

Il confie:

J’aime visiter des lieux abandonnés à différents endroits et découvrir des personnages cachés dans la structure des bâtiments. Alors, je les peint et leur donne la vie.

Une idée simple à la base mais qui requiert une bonne capacité de visualisation.

Guri ajoute:

Quand je tombe sur un bâtiment en ruine, je l’explore jusqu’à ce que je trouve un endroit d’oú je peux jouer avec la structure. Puis je m’assoie et laisse mon imagination divaguer. Parfois c’est difficile de dessiner, mais je continue d’essayer jusqu’à ce que je trouve ce que je veux faire selon le bon angle. Je dessine le visage parce que c’est ce que je vois : le visage de mon ami imaginaire.

Pour l’heure, seule deux œuvres (Amigo Imaginario, ci dessus et Escriña Gaucho, juste après) peuvent être admirées. Cependant, nul doute que l’artiste va poursuivre sur sa voie pour faire revivre ces lieux laissés à l’abandon.

Je vous laisse les contempler, juste avant quelques autres créations de l’artiste adoptant un style différent mais tout aussi fun.

Et vous, êtes vous sensible au style naïf mais charmant des personnages imaginés par Guri ? Et êtes-vous du genre à « voir » des choses dans les choses qui vous entourent grâce à votre imagination fertile ?

guri-street-art-argentine-3

Escriña Gaucho par Guri

guri-street-art-argentine-4 guri-street-art-argentine-10 guri-street-art-argentine-7 guri-street-art-argentine-9 guri-street-art-argentine-5 guri-street-art-argentine-1 guri-street-art-argentine-6 guri-street-art-argentine-2

Recherches associées :

  • Photo fleur
  • street art argentin
  • streetart perspective

Articles similaires

3 Réponses

  1. jordane Zangueneh

    Ca ferait tellement un super bon arrière plan pour se filmer en vidéo !
    J’ai trouvé un spot de grapheur dans les Yvelines et ils font des trucs géniaux.
    D’ailleurs tu te mettras aux vidéos bientôt ?

    Répondre
    • Jérémy Ouassana

      Salut Jordane, ça faisait un bail ! Il est où ton spot ?
      Pour les vidéos j’aimerais bien mais je ne sais pas trop comment m’y prendre, sans compter que je suis papa depuis peu donc j’ai beaucoup moins de temps pour le blog 😉

      Au plaisir !

      Répondre
      • jordane Zangueneh

        Félicitations ! C’est cool !
        Être papa ou blogueur au début il faut choisir…
        Du moment que tu continues à le maintenir, après les vidéos tu te poseras la question au moment où tu le sentiras 🙂
        C’est plutôt simple, je te dirai

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.