Avez-vous déjà entendu parler de Robert Dilts ? Il est l’un des pionniers de la Programmation Neuro-Linguistique.

La PNL est un champ d’expertise en psychologie fondé sur la modélisation de personnalités à succès, de manière à décrypter leurs comportements et apprendre ensuite à les intégrer.

C’est un domaine scientifique très riche et passionnant, que je vous invite à découvrir car il s’applique aussi à la créativité.

Mais revenons à nos moutons. Dilts a sorti plusieurs ouvrages dont l’un concerne la créativité en particulier, intitulé Skills for the Future: Managing Creativity and Innovation.

Dans celui-ci, il a analysé puis modélisé l’esprit de personnalités créatives telles que De Vinci, Mozart, Walt Disney, Freud… et en a tiré les enseignements qui s’imposent.

creativite-robert-dilts

Les 3 étapes créatives de Robert Dilts

Dilts a donc décomposé les pratiques créatives de ces modèles. Il en a tiré 3 phases essentielles :

Rêver

C’est une phase qui semble évidente : comment espérer créer quelque chose si on ne l’a pas rêvé / imaginé auparavant ?

En entreprise, on nomme cette étape le brainstorming (remue-méninges). Cela consiste à énoncer toutes les idées qui nous viennent en tête, y compris celle qui nous paraissent les plus absurdes.

Ce faisant, on essaye ainsi de neutraliser le filtre rationnel qui nous murmure « attention, cette idée est trop idiote pour pouvoir fonctionner ».

Ce qu’on peut noter d’intéressant ici, c’est l’aspect « jeu » que revêt cette activité. Le jeu est souvent considéré comme une composante importante de la créativité.

On ne se prend pas trop on sérieux, on s’amuse mais au final, on stimule tout de même sa créativité.

Le but ici est de multiplier les idées afin de dépasser notre esprit critique. L’idéal est d’en émettre un minimum de 50 à 100 pour disposer d’une bonne base de départ.

Réaliser

Une fois la liste d’idées en main, il s’agit de se poser la question de leur réalisation. Mais là encore, il faudra s’imposer d’exclure toute réflexion ou critique en ce qui concerne leur pertinence.

C’est précisément à ce stade que la technique de Robert Dilts est capitale. Ce qu’il préconise, c’est de s’attacher à la question de la réalisation, du « comment faire » avant de rationaliser sur la pertinence du projet.

C’est l’observation qu’il a faite : les aspects pratiques priment sur la question de la pertinence chez les esprits les plus créatifs qu’il a pu observer. D’ailleurs, la spontanéité n’est-elle pas l’expression la plus pure de la créativité?

Souvenez-vous, je vous en parlais déjà dans l’article concernant les 5 ennemis de la créativité (et comment s’en débarrasser) ! Une trop grande dépendance en la logique et une rationalisation à excès étouffent votre créativité et tuent vos idées dans l’œuf.

Critiquer et décider

Une fois les deux étapes précédentes réalisées vient l’heure de la critique et du choix. C’est lorsque vous avez accumulé suffisamment d’idées et que vous les avez débattues que vous pouvez les passer sous le prisme du regard critique.

La critique objective est bien sûre nécessaire car on ne bâtit pas de grandes choses sans se reposer sur un minimum de concret.

Là où la voie enseignée par Dilts est originale, c’est qu’il conseille de prendre d’abord de la distance avec le rationnel pour y revenir par la suite. Grâce à cela, on peut trouver des idées originales, des solutions que l’on se serait refusé inconsciemment.

Et vous, connaissiez-vous la PNL et ses applications ? Et que pensez-vous de l’approche de Robert Dilts concernant la créativité ?

Dites-moi tout ça en commentaires, votre avis m’intéresse !

Recherches associées :

  • walt disney Les 3 étapes pour la création
  • comment representer les processus de creativite
  • Les étapes de l’expression créative

Articles similaires

Une réponse

  1. Annick Dehon

    Bonjour,

    La question que j’ai posée sur le net est  » comment développer son concept artistique? » . J’ai donc navigué et j’ai découvert l’article,  » De la naissance d’une idée à la création d’un concept ». J’ai lu les 3 phases essentielles que je trouve intéressantes. Je peins depuis plus de 12 ans à temps plein. Je suis passée du figuratif à l’abstraction que je travaille toujours. Mais il me semble être arrivée à une étape que je veux prendre au sérieux, celle de construire un concept que je serai capable d’expliquer, de défendre artistiquement par des techniques picturales mixtes. J’ai un besoin de comprendre ma recherche, certains signes répétitifs que j’exprime( formes), le sens, la signification. Je veux garder ma liberté dans la création mais qu’elle devienne un moyen d’en vivre de rencontres humaines dans le monde. J’ai fait une liste mais je n’atteins pas les 50 idées! Je crois que j’ai déjà parcouru un cheminement intérieur qui m’invite aujourd’hui à revoir le sens de ce que je veux et où je veux aller…
    Merci de me lire, j’espère être comprise parce que c’est dure ce passage :-), il déstabilise, ce qui ne m’empêche pas de regarder les choses en face.
    Si vous prenez le temps de voir mon travail, voudriez vous me dire ce qu’il représente et peut être ce qu’il signifie? Bien à vous, Annick Dehon

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.