Je remercie chaleureusement Chloé Langer pour cet article invité qui, je l’espère, sera utile à ceux qui souhaitent changer de cap professionnel !

Vous vous sentez coincé dans votre métier ? Votre univers professionnel est marqué par des blocages, des crispations ou des levées de boucliers à la moindre nouveauté ? Vous faites surement une petite crise de créativité aigüe : la reconversion professionnelle n’est pas loin !

La créativité est un état d’esprit, il est souvent difficile de lutter contre sur le long terme.

creative-job
Et si vous la mettiez à profit dans votre activité professionnelle ? Comment se reconvertir vers un métier plus orienté vers l’innovation ? Quels sont les chemins pour réussir cette transition ?

Voici quelques pistes pour vous aider à changer de cap vers un emploi plus créatif !

Délaisser un emploi qui vous oppresse

Dans une reconversion professionnelle, le plus dur n’est pas de se former à un nouveau métier mais de prendre la décision de quitter son emploi actuel.

Un changement de situation (licenciement, déménagement, etc.) constitue souvent un élément déclencheur qui nous pousse à franchir le pas. Parfois, le travail quotidien est si difficile à vivre que la reconversion professionnelle reste la seule échappatoire. Au-delà de votre volonté personnelle, les contraintes extérieures vont également influer sur votre ‘envie d’ailleurs’ : repartir de zéro n’est pas toujours facile, votre statut socioprofessionnel peut être profondément modifié, votre organisation familiale à revoir, etc.

C’est pourquoi il est important de bien réfléchir aux motivations qui vous animent et de cerner vos aspirations avec précision.

Pourquoi choisir un métier plus créatif ?

Vous avez mille idées à l’heure pour améliorer votre poste de travail, mais votre direction semble peu encline à les écouter ? Vos collègues sont réticents à vos initiatives pour conquérir de nouveaux marchés ?

Certains cadres de travail traditionnels ne sont pas évidents à bousculer pour un esprit créatif. Changer d’entreprise, d’emploi ou de métier s’avère souvent la meilleure solution pour exploiter pleinement votre créativité. Mais attention aux fausses illusions ! Exercer un métier créatif ne signifie pas pour autant que vous pourrez lâcher la bride à vos idées les plus délurées !

Du bon usage de la créativité dans le cadre d’un emploi

La créativité dans le business n’est pas aussi libérée que celle d’un artiste.

Elle doit s’inscrire dans un certain cadre et donner lieu à des résultats à plus ou moins long terme. Que vous envisagiez de devenir infographiste, designer, réalisateur ou digital créateur, vous devrez donner vie à des innovations techniquement réalisables (dans la mesure du possible !) et utilisables par le public ciblé. Pour le reste, carte blanche est donnée !

Le processus de la créativité : des questions, des questions, des questions !

light-bulbExercer un métier créatif, c’est avant tout se poser des questions avant de tenter d’apporter des réponses. Le questionnement nécessite d’adopter un regard nouveau sur un sujet : ce simple déplacement de l’observateur est souvent à l’origine des plus belles innovations !

Explorer, questionner, observer constituent les principales missions du créateur. Ensuite, seulement vous intégrez les contraintes de l’expérimentation : là encore, des erreurs et des tâtonnements naissent parfois de belles inventions en chemin !

Surtout, loin d’être un petit génie replié sur votre univers, vous devrez nourrir votre sens de la créativité en vous informant sans cesse sur le monde qui vous entoure : en vous documentant sur l’actualité de votre emploi certes, mais aussi en flairant les tendances profondes qui structurent la société. Les sens en éveil, le créateur perçoit souvent avant les autres les nouveaux usages ou les attentes naissantes des consommateurs : cette anticipation est un élément clé du succès d’un projet.

Se reconvertir dans un métier créatif : un itinéraire à la carte !

Vous avez mûri votre projet et êtes déterminé à adopter une carrière créative ?

Le moment est venu de vous frotter à la réalité du métier : renseignez-vous sur l’activité ciblée, rencontrez des professionnels, créez votre carnet d’adresses en utilisant les réseaux sociaux. Si la motivation est toujours là, passez à l’étape suivante : un stage dans une entreprise ou auprès d’un freelance vous permettra de conforter votre détermination. Le déclic s’est produit ? Tentez alors de décrocher un emploi design en autodidacte ou passez par la case formation pour affuter vos armes avant de vous lancer sur le marché du travail. La validation des acquis par l’expérience (VAE) est également un bon tremplin pour concrétiser votre reconversion professionnelle.

Les possibilités pour réussir une transition vers un métier plus créatif sont nombreuses aujourd’hui : en qualité de futur créateur, gardez à l’esprit vote objectif et soyez dès à présent innovant pour parvenir à votre but en empruntant les chemins de votre choix… ou que vous aurez créés !

Recherches associées :

  • métier créatif
  • Métier créatif à son compte
  • reconversion professionnelle quel métier
  • directeur artistique reconversion
  • vers quel secteuer se réorienter quand on est creatif

4 Réponses

  1. Castelin

    Merci pour l’article ! J’en profite pour vous dire qu’il est possible de tester des métiers créatifs avant de se lancer. Si vous voulez connaître le métier sous ses différentes facettes, nous proposons des parcours en immersion dans de nombreux métiers. La liste sur notre site http://www.startisanat.com. A bientôt !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.