Au fil des ans et le référencement naturel aidant (Out the Box existe tout de même depuis 7 ans à l’heure où j’écris ces lignes !), le public de ce site s’est progressivement élargi.

Depuis environ deux ans, de plus en plus de professionnels me contactent pour des conseils sur des aspects créatifs liés à leur business.

C’est ce qui m’a amené à proposer au fur et à mesure des contenus qui leur sont spécifiquement dédiés. Pour exemples, cet article sur les meilleures idées de team building ou cet autre consacré aux cartes de visite créatives.

Aujourd’hui, c’est à un accessoire incontournable à la tenue d’un stand lors d’un salon professionnel que je vais m’intéresser : le kakemono, aussi appelé roll-up en anglais ou « bannière déroulante » en bon françois.

5 conseils pour réussir votre kakemono

Lors des grandes conventions rassemblant de nombreux professionnels, ce type d’élément de communication est omniprésent. Autant dire que pour sortir du lot et retenir l’attention des visiteurs, il doit être impactant au 1er coup d’oeil (on appelle le principe qui sous-tend cela « l’économie de l’attention »).

Gardez à l’esprit que l’aspect créatif reposera sur vos épaules (du moins dans les grandes lignes, et ce même si vous faites appel à un prestataire pour le réaliser).

En effet, le métier d’imprimeur n’est pas de vous conseiller sur cette partie mais plutôt sur des détails plus techniques (grammage, papier mat ou brillant, etc.).

A ce propos, vous pouvez vous tourner vers l’entreprise Corep si vous cherchez un imprimeur réactif (c’est par ici : kakemono corep) !

Ceci étant dit, voilà donc quelques conseils pour vous orienter dans vos choix créatifs !

1 – Le mieux est l’ennemi du bien

Ou comme disent très justement les anglais, « Less is more ». Comprenez : dans certains domaines, l’économie et le dénuement valent mieux que la surenchère.

C’est particulièrement vrai pour les kakemono.

L’envie de communiquer un maximum d’informations au client est certes tentante, mais elle s’avère néanmoins contre-productive. Souvenez-vous qu’il s’agit d’un élément de communication visuelle.

L’idée d’une bannière à rouleaux est de capter l’attention d’un visiteur déjà inondé de stimuli visuels. En outre, celui-ci captera votre kakemono « à la volée », parce qu’il se trouvera dans son champ visuel à un instant T.

Votre objectif premier est donc que votre roll-up retienne son attention pour qu’il ait envie de le détailler.

Dans cet esprit, envisagez très attentivement l’utilisation du texte dans le design de votre bannière déroulante. Less is more.

Le texte réduira forcément l’impact visuel de votre kakemono. Concentrez-vous donc surtout sur l’essentiel, à savoir une accroche percutante et les informations de contact de votre entreprise.

Vous pourrez toujours préparer de la documentation à proximité pour communiquer les informations importantes.

Espacez également les blocs de textes de façon à aérer votre bannière et faciliter son « scan » par les visiteurs.

rollup-kakemono

Des exemples de kakemono… pas très bien conçus.

2 – Facilitez sa lecture

En occident, nous sommes habitués à lire de haut en bas et de gauche à droite. Il en va de même lorsqu’on décrypte un élément graphique : l’oeil suivra instinctivement ce schéma.

Si vous optez pour une mise en page plus originale, votre message ne sera pas transmis aussi rapidement.

Ce ne sera pas un problème pour les personnes qui se posteront devant votre kakemono et l’étudieront attentivement (et entre nous, ça n’est pas le genre d’attitudes qu’on retrouve beaucoup dans un salon professionnel).

Mais pour tous les autres passants, l’occasion sera perdue.

Organisez donc vos bannières de façon à ce que les infos (visuelles et textuelles) puissent être lues de haut en bas et de gauche à droite. Vous optimiserez ainsi leur efficacité !

3 – N’économisez pas sur la qualité

Sur un roll-up, les images sont en première ligne pour attirer l’attention sur votre marque.

Ne soyez donc pas tenté de choisir la première image qui se présente sur une banque d’images. Prenez le temps d’en trouver une qui reflète au mieux le message à transmettre ou l’identité de votre marque. Ou, si vous en avez les moyens et le temps, faites appel à un photographe pour trouver un axe visuel percutant.

De la même façon, prenez soin de n’utiliser qu’une image à haute voire très haute résolution. Gardez à l’esprit qu’une fois agrandie, une image de mauvaise qualité sera hyper pixellisée.

Visez donc au moins une résolution de 300 dpi.

Des images de haute qualité reflèteront bien votre activité et transmettront votre professionnalisme. Les images basse résolution peuvent créer un effet minable et amateur, caractéristiques qui ne flatteraient aucune entreprise !

4 – Osez les couleurs

N’ayez pas peur d’être audacieux !

Même si vous êtes vous-même plutôt du style discret, ce n’est pas le moment de jouer les timides !

La couleur est votre alliée pour vous démarquer de la concurrence et capter l’attention (sur-sollicitée, je le rappelle) des passants.

Ainsi, optez pour des motifs saisissants aux tons contrastés tout en tenant compte au maximum de votre image de marque et des couleurs de votre entreprise. Dans la mesure du possible, vous devriez essayer de les intégrer dans le design de votre kakemono.

Tout le monde n’ayant pas forcément bon goût, assurez-vous que les combinaisons de couleurs fonctionnement bien ensemble. L’idéal est de créer plusieurs versions et de les présenter à un panel de personnes qui vous apporteront leur feedback.

5 – Dites-leur qui vous êtes !

L’un des principaux objectifs d’un kakemono est que des visiteurs distraits captent en un regard les noms et coordonnées de votre entreprise. Même si votre bannière peut également contenir d’autres détails, l’appel à l’action est crucial !

Le haut du roll-up est l’endroit qui drainera le plus d’attention. Votre logo, vos coordonnées et votre call-to-action (appel à l’action : slogan, incitation, etc.) doivent donc y apparaître impérativement.

Vous voilà à présent un peu mieux outillé pour concevoir un kakemono efficace.

Vous avez d’autres conseils pertinents ? Partagez-les avec nous en commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.