Avoir des idées, c’est bien. Savoir comment les concrétiser, c’est encore mieux. Et en la matière, on peut dire que Jack Dorsey est un exemple à suivre.

J’avais déjà eu l’occasion de vous faire part de mon admiration pour lui à travers un portrait. Pour ceux qui l’ignorerait, Dorsey est l’homme derrière le service de microblogging Twitter.

Jack Dorsey, c’est d’abord une personnalité unique: une grande intelligence, de la passion, de l’intuition et une vision disruptive et innovante. Toutes les qualités d’un bon entrepreneur, en somme !

C’est aussi un grand curieux qui à l’art de lier des besoins ou des concepts entre eux. Mais pour cela, il utilise une certaine méthodologie qui a fait ses preuves pour lui.

Explications dans la conférence ci-dessous, datée de 2010. Un « talk » oú il nous explique les 3 principaux facteurs qui ont fait de Twitter un tel succès ! La vidéo est malheureusement disponible seulement en anglais, même s’il est possible de traduire les sous-titres en français (mais pour avoir essayé, ça n’est pas très concluant).

Cependant, je vais vous résumer le propos dans la suite de l’article 😉

Jack Dorsey à la Conference 99U à San Francisco, en avril 2010.

Selon Dorsey, trois éléments ont grandement participé au succès de Twitter. Ils ont également été primordiaux dans le lancement de sa dernière entreprise baptisée Square.

Voici ce qu’il conseille:

1. Dessinez vos idées
2. Sachez tirer avantage de la chance, apprenez à la provoquer en décelant les bons timing pour les mettre en oeuvre.
3. Recommencez

Dessinez vos idées !

Pas besoin d’être un pro du crayon pour coucher ses idées sur le papier. Le principe derrière ces croquis, c’est de sortir l’idée de votre tête.

En la visualisant devant vous, vous en aurez une meilleure perspective. Le recul est important en matière de créativité: une fois l’idée trouvée, il reste encore à la faire mûrir, à la peaufiner… et à la partager !

Dorsey insiste sur ce point, selon lui très important. Partager votre idée, c’est se donner la possibilité d’obtenir des retours constructifs pour la retravailler.

La patience est également fondamentale. Dorsey à eu l’idée initiale de Twitter vers l’an 2000, alors qu’il travaillait comme dispatcher pour une compagnie de taxis. Les clients de ces taxis passaient leur temps à dire à leurs proches oú ils étaient et ce qu’ils faisaient.

Il a mis son idée sur papier et l’a laissée de côté.

stat.us twitter jack dorsey

L’ébauche de Twitter par Jack Dorsey en l’an 2000, alors encore appelé « Stat.us »

« J’ai pensé au concept de micro-blogging durant les 5 années qui ont suivi et essayé de l’introduire doucement dans mes divers projets », écrit-il dans la légende de la photo montrant l’ébauche de Twitter (alors appelé Stat.us en 2006).

Ça s’est glissé dans mon travail de dispatch, dans mes réseaux de services médicaux. Ça s’est immiscé dans une idée de service marketing sans frictions. C’était partout oú je regardais: une fantastique abstraction qui était simple à implémenter et à comprendre. »

Provoquez la chance !

Soyons clair, on ne parle pas ici d’attendre que la chance nous tombe dessus par le plus grand des hasards. Non, il s’agit là de reconnaître la « chance » lorsqu’elle se présente et d’en tirer profit.

En effet, un bon timing est capital pour que votre innovation soit utile à un instant « T ».

Dorsey explique que c’est la montée en puissance de certaines technologies, parallèlement à son travail avec les futurs  cofondateurs de Twitter, qui lui a permis de revenir sur ses ébauches dessinées vers l’an 2000.

Analysez et recommencez

Il est rare qu’on tombe sur une idée parfaite du 1er coup. C’est pour ça qu’il est important de récupérer des avis, des critiques et autres pistes d’améliorations.

Cela vous permettra d’affiner votre concept pour optimiser vos chances de livrer un produit ou service abouti.

Dans le cas de Twitter, Dorsey note que les changements qu’a connu le service aux cours des années ont souvent été induits par les utilisateurs eux-mêmes.

Il prend pour exemples le hashtag (le symbole dièse servant à créer un mot-clé), l’arobase pour mentionner un autre utilisateur ou en encore le retweet, qui vise à poster à nouveau le message d’un « twittos » sur son propre fil d’actualités.

Au lieu de compter sur ses propres idées, Jack Dorsey admet que ce procédé « itératif » (mettre en œuvre des idées d’utilisateurs de son service pour l’améliorer) a été extrêmement bénéfique à Twitter. Car qui de mieux placé que les usagers pour savoir ce qui leur facilite l’utilisation du service de micro-blogging au quotidien ?

Évidemment, un tri de ces idées sera nécessaire. Il faut aussi savoir s’arrêter. Mais en les dessinant, vous aurez l’occasion d’obtenir des retours sur ce qui fonctionne et inversement.

Et si l’une d’elle semble ne pas fonctionner sur le moment, vous pourrez toujours la mettre de côté et revenir dessus (ou sur une de ses parties) plus tard.

En conclusion

Faire en sorte que les idées aboutissent n’est pas toujours simple. Cela demande de la patience, de la détermination et beaucoup de travail.

Débarquer avec un concept très innovant n’est pas le tout, encore faut-il le repenser et l’améliorer avant de le mettre en pratique puis le proposer. Et pour cela, suivez les conseils d’un homme à la tête de plusieurs entreprises florissantes: dessinez vos idées, partagez-les et tenez compte des retours obtenus !

Et vous, avez-vous pour habitude de dessiner les choses que vous avez en tête pour mieux les visualiser ? Les commentaires vous attendent !

Recherches associées :

  • citation de grands entrepreneur sur twitter
  • citations de jack dorsey

3 Réponses

  1. Dominique

    Bonjour,

    J’écris mes idées, je n’avais jamais pensé à les dessiner. Effectivement, cela peut être intéressant pour mieux visualiser le projet. Par contre je les partage très souvent, pour que je puisse rester motivée et avoir un feedback constructif.

    Dominique

    Répondre
  2. eve

    Il y a un bout de temps que je commençais à faire ma to do liste et j’avoue que ça aide beaucoup du moins pour s’organiser , ce n’est peut être pas la même chose mais c’est déjà ça, je n’avais pas lu ton autre billet concernant Jack Dorsey, il est jeune ! Un bel exemple à suivre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.