On a tous en tête ces décors irréels de citées sous marines, lointain vestiges du passé abandonnés à la Nature après avoir été engloutis par les eaux.

Tous ces temples et statues font ainsi le bonheur de la faune aquatique depuis des centaines d’années, et, plus récemment, des plongeurs.

Jason deCaires Taylor, lui, a décidé ďimmerger volontairement ses sculptures au fond des eaux. Pollueur fou ? Artiste timbré?

Non. La démarche du sculpteur Guyano-Britannique a une portée bien plus belle et intemporelle que la simple excentricité artistique.

Sensibiliser à la préservation de la Nature

On dit que l’art est inspiré par la Nature. Le travail de John en est un exemple flagrant, dans tous les sens du terme.

Non seulement le sculpteur est inspiré par les fonds marins et leur faune, mais ces derniers utilisent également ses œuvres comme support.

En effet, l’objectif de Jason n’est pas seulement de créer le plus grand musée sous-marin au monde. Ayant grandi en Malaysie, il a été témoin du déclin des barrières de corail qui bordent les plages de son paradis. A l’heure actuelle, 40% des récifs coraliens mondiaux ont été détruits à cause de l’activité humaine.

Devenu adulte, il a suivi des études d’art et s’est passionné pour la plongée sous-marine. C’est de ses passions qu’est née l’idée de créer des sculptures qu’il immerge ensuite dans l’océan afin qu’elles servent de récifs artificiels aux coraux.

Une façon unique de marier art et écologie, qui évoque une possible symbiose entre l’Homme et la Nature en soulignant sa capacité à évoluer.

Des sculptures hyper-réalistes représentant des scènes de la vie quotidienne

Inertia-Jason-deCaires-taylor

« Inertia » – Jason deCaires Taylor

Le contraste entre ces sculptures et le milieu dans lequel elles sont exposées est insolite.

D’une part, on n’a pas l’habitude de contempler des statues avec des bouteilles sur le dos. Et surtout, observer à quelques mètres sous le niveau de la mer des sculptures de personnes qu’on pourrait croiser tous les jours dans la rue n’est pas courant.

Car cette représentation du quotidien est aussi l’une des caractéristiques du travail de Taylor.

On peut se demander s’il ne s’agit pas d’une mise en garde symbolique: « attention, à trop détruire la Nature, elle pourrait un jour reprendre ses droits et nous pourrions tous finir submergés par les flots tout comme ces statues. »

Des œuvres disséminées à travers le monde

Depuis 2006, Jason deCaires Taylor a ainsi déposé des centaines de personnages sous les eaux. Ce spectacle en évolution perpétuelle attire chaque année des milliers de plongeurs curieux d’admirer cet étrange sanctuaire.

jason-decaires-taylor

« Vicissitudes », une série de sculptures immergées dans les eaux des Caraïbes

On peut les croiser au détour d’une plongée dans les eaux de Cancún, au Mexique, où Jason a créé le MUSA (Museo Subacuático de Arte). D’autres de ses œuvres se trouvent aussi dans les Caraïbes, sur l’île de la Grenade, ou encore en Angleterre dans la rivière Stour.

Le musée de Grenade a même été classé comme l’une des 25 merveilles du monde par le National Geographic. Une sacré consécration pour son fabuleux travail !

L’été dernier (2014), Jason a submergé sa plus grande œuvre aux Bahamas. Appelée “Ocean Atlas”, elle est actuellement la plus grande sculpture sous-marine au monde avec 5 mètres de hauteur pour un poids de plus de 60 tonnes !

Personnellement, j’ai eu un vrai coup de cœur pour le travail de cet artiste. Et vous, que vous inspire-t-il ?

ocean_atlas-jason-decaires-taylor

Ocean Atlas par Jason deCaires Taylor

Jason-de-Caires-Taylor-Sculpture-Cancun Silent-evolution-Jason-sculpture10 Silent-evolution-Jason-sculpture67 Silent-evolution-Jason-sculpture07 Vicissitudes01wtmk The_Collector_18

Recherches associées :

  • Jason de caires affiche
  • sculptures marines

Articles similaires

2 Réponses

  1. Emma

    A moi ce fut une grande découverte, je ne pensé pas qu’il y a de telles travaux artistiques , c’est très créatif, audacieux
    Jason deCaires Taylor, il faudrait vraiment retenir ce nom

    Répondre
  2. Missonier Thierry

    tout simplement géant !
    poèmes de pierre et d’océan…
    chapeau bas à Jason de Caires Taylor
    let’s create

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.