Voilà le genre d’innovations que j’adore rapporter ici !

Alors que tout le monde parle des lunettes à réalité augmentée de Google (Google Glass), une autre initiative de lunettes intelligentes mérite qu’on s’y intéresse. S’il ne permettra pas aux déficients visuels de retrouver la vue, cet accessoire leur simplifiera bien l’existence !

Conçu par la société israélienne ORCAM, l’objet est plus exactement un petit dispositif à fixer sur une branche qu’une véritable paire de lunettes.

L’appareil peut être utilisé par les personnes aveugles, mais la société qui le fabrique envisage de cibler en priorité les personnes dont le handicap visuel ne peut être corrigé par des lunettes.

Par ailleurs, l’orCam vise aussi à aider les personnes souffrant de dyslexie ou de pertes de mémoire.

orcam-glasses

Il embarque une caméra munie d’un haut-parleur, lequel transmet le son par conduction osseuse.

Cette technologie, aussi appelée ostéophonie, permet de transmettre les vibrations sonores par les os du crâne sans passer par le conduit auditif.

Cependant, pas de panique ! Si la description du procédé peut faire un peu peur, il est en réalité souvent utilisé chez les personnes souffrant de handicap auditif.

Concrètement, le dispositif ORCAM enregistre ce que le porteur des lunettes voit et détermine l’information recherchée. Par exemple, il sera en mesure de lire un panneau de signalisation ou une carte de restaurant, rechercher un objet (une bibliothèques d’objets est pré-installée sur l’engin), traverser une rue…

Intelligent, le système peut même reconnaître des visages ou des lieux par lui-même, sans que l’utilisateur n’ait à faire quelque chose.

Mais ce que je trouve extraordinaire, c’est le fait de pouvoir personnaliser le dispositif en lui apprenant à reconnaître les objets qui vous entourent.

Grâce à cette capacité, c’est l’appareil qui s’adapte à l’environnement des personnes déficientes visuelles et non l’inverse. Un pas de plus dans l’harmonie homme-machine !

Il reconnaît pour le moment la langue anglaise, mais devrait rapidement s’ ouvrir à d’autres dialectes.

D’après OrCam, 342 millions d’adultes souffriraient d’un handicap visuel significatif. L’invention, déjà disponible à la vente sur le site de l’entreprise (contre 2500$), pourrait ainsi bientôt changer le quotidien de milliers de personnes à travers le monde.

Un prix certes élevé, mais qui devrait sans doute baisser une fois la technologie démocratisée.

La vidéo des lunettes ORCAM :

Recherches associées :

  • lunette intelligent
  • ARcom unette intelligente pour malvoyants
  • oprix des lunettes pour aveugles ?
  • machine aveugle lunette
  • lunettes pour non voyant aux etats unis

7 Réponses

  1. Aurore

    Extra, tout simplement brillant. Suite à la lecture de ton article, j’ai visité le site d’OrCam pour en savoir plus sur le dispositif et l’entreprise. Le moins qu’on puisse dire, c’est que j’espère que tout cœur voir ce genre d’innovation trouver plus d’investisseurs – ne serait-ce que pour pouvoir diminue le prix du produit.

    En attendant que les gouvernements s’y intéressent, il faudrait sans doute dédier une plateforme de crowdfunding à de telles inventions, permettant d’améliorer sensiblement les conditions de vie des des personnes invalides… 🙂 Et lui octroyer la visibilité qu’elle mériterait, bien sûr : je suis sûre que cela existe déjà, mais sans la communication qui permettrait de rendre l’initiative incontournable.

    Répondre
  2. Gicquel michel

    Où peut-on essayer avant une acquisition ces lunettes ?
    Je crois que la même caméra existe associée à une bague.

    Répondre
    • Jérémy Ouassana

      Bonjour Michel ! Pour le moment les lunettes Orcam ne sont disponibles qu’aux États-Unis, avec l’anglais pour seul langage. Mais ça n’est qu’une affaire de mois avant qu’elles soient proposées dans d’autres pays 😉

      Répondre
  3. CODJOVI Arlette

    c’est une innovation mais comment faire pour l’avoir au Bénin car on en a besoin

    Répondre
    • Jérémy Ouassana

      Bonjour Arlette,

      Je ne serais malheureusement pas en mesure de vous répondre. Le mieux reste de contacter directement les concepteurs des lunettes pour leur poser la question (en anglais).

      Vous pouvez le faire en suivant ce lien !

      Répondre
  4. Rachel

    Bonsoir à tous,
    Ces lunettes semblent prometteuse mais il ne semble pas y avoir eu d’évolution depuis leur commercialisation.

    Leur disponibilités semblent très restreinte, elles ne parlent que l’anglais et pour un prix d’un peu plus de 3100€ ça fait beaucoup de contraintes je trouve…

    Si quelqu’un connait un autre modèle similaire je suis preneur.

    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.