Les japonais possèdent un goût certain pour les couchages insolites. Au Japon, il n’est pas rare d’aller dormir dans un « hôtel capsule » (où votre « chambre » est littéralement un trou dans le mur ressemblant à un tiroir à cadavre dans une morgue).

Mais si vous êtes plutôt à la recherche d’une escapade coquine, vous préférerez louer une chambre dans un Love Hotel.

Les Love Hotels (« hôtel de l’amour » en VF ou « rabu hoteru » en VO) existent sous une forme ou une autre depuis des centaines d’années au Japon. On les appelle aussi parfois « hôtel mode », « hôtel pour couples » ou « hôtels de charme ».

Love-Hotel-4

La façade d’un Love Hotel au Japon.

Ce sont des lieux de résidence de très courte durée (quelques heures à une nuit) favorisés par les couples souhaitant y trouver l’intimité qu’ils ne peuvent obtenir chez eux.

En effet, l’espace et la vie privée sont un luxe dans la société japonaise moderne. Il n’est pas rare qu’une famille entière (grand-parents compris) vive dans le même appartement avec des murs fins comme du papier.

Pour laisser libre court à leur amour (notez la formule toute en retenue), beaucoup de couples choisissent ainsi de se retrouver dans ce type d’établissement.

A quoi ressemble un Love Hotel ?

Ils sont souvent immédiatement reconnaissables par leurs façades extérieures criardes et imaginatives.

Les Love Hotels sont aussi de parfaits exemples d’espaces-tiers, des lieux servant de zones de séjour / détente / travail absentes dans les maisons typiquement japonaises.

Étant donné qu’on vient dans un hôtel pour couples pour faire l’amour, le mode de fonctionnement est adapté en mettant l’accent sur la vie privée et la discrétion. Souvent, il est possible de choisir une chambre sans voir personne via un distributeur automatique ou sur un tableau lumineux.

love-hotel-board

Tableau de choix de chambre d’un Love Hotel au Japon.

Pour sortir, vous pouvez payer par tube pneumatique ou glisser quelques billets dans une machine pour débloquer la sortie.

Certains proposent des chambres à thèmes pour encore plus de fantaisie. Le Loire Hotel à Osaka, par exemple, met à disposition des chambres décorées de manière insolite:

  • Chambre  sous-marine (the Underwater Room),
  • Vaisseau spatial (UFO Room),
  • Bateau pirate (Pirate Room)
  • Jungle (Jungle Room)
  • Cabinet de docteur
  • Wagon de métro…
hotel-loire-osaka

Loire Hotel, Osaka

Des films sont proposés dans les chambres. Certains hôtels limitent la sélection à des films pornos censurés… D’autres en revanche, plus haut-de-gamme, offrent films à la demande, jeux vidéos, karaoke et d’autres divertissements (jeux de lumière, pachinko (lien), musique d’ambiance…).

On peut aussi y louer des jouets fetish (sado-masochiste), se baigner dans un jacuzzi aux lumières colorées, s’observer « en action » dans un miroir fixé au plafond…

Utiles… et rentables !

D’utilité publique, ces établissements représentent aussi une manne financière pour leurs propriétaires.

Par exemple, chacune des 43 chambres de l’Hotel Colorful P&A à Kabukicho abrite en moyenne trois occupants par jour pour un revenu d’environ 8600$ par mois. Faites le calcul et vous comprendrez que le marché est juteux !

D’autres services, comme la location d’uniformes scolaires, médicaux (médecins/infirmières) et autres accessoires fétichistes ajoutent 10% de bénéfices supplémentaires.

Le concept vous plaît ? Sachez qu’il en existe déjà en France à l’image du Love Hotel à Paris, qui propose une grande variété de chambres à la déco exotique.

Et vous, vous tenteriez l’expérience ?

Recherches associées :

  • chambre cube japon
  • film very hot japon
  • jap a lhotel

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.