Les bons artistes copient, les grands artistes volentPicasso

Kirby Ferguson est un scénariste, réalisateur et producteur qui a créé des dizaines de courts métrages comiques qui ont été vus plus de 4 millions de fois sur Internet. Il est également l’auteur du blog Everything is a Remix, qui traite du sujet que nous allons aborder dans cet article.

Il a récemment été l’invité d’une conférence TED (comme Steven Johnson dont je vous avais partagé ici l’intervention).

Dans la vidéo qui suit, Kirby Ferguson ne nous explique pas moins que le secret le mieux gardé des plus grands créatifs !


Pour avoir les sous-titres en français, assurez-vous de bien sélectionner le français dans la liste des langages disponibles (en bas à gauche de la vidéo une fois cliqué sur « play ») 😉

Un débat intéressant

La théorie qu’il expose n’est certes pas révolutionnaire, de même qu’elle est très connue des gens qui passent leur temps à créer. Mais elle est intéressante car elle pose de le débat de ce qu’est véritablement le fondement de la création, et ce quelle que soit sa forme.

Pour étayer ses arguments, il prend comme exemple deux artistes (Bob Dylan et Brian Burton alias Danger Mouse) ainsi que feu le cofondateur d’AppleSteve Jobs.

Il explique que ces personnalités s’approprient des influences, les transforment et les réinterprètent « à leur sauce ». Rien ne part du néant à priori, tout s’inspire toujours de quelque chose, même inconsciemment. Tout se résumerait à cela : copie, transformation et mélange.

Finalement, on pourrait dire que ce n’est rien d’autre qu’une énième application de la célèbre formule de Lavoisier : « Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme ».

Une autre façon de penser la créativité

Ainsi, qu’il s’agisse de créativité artistique ou de créativité en entreprise, le principe reste le même : s’inspirer, copier, remixer.

Plus que tout, cela démontre encore une fois que la définition de la créativité n’est pas figée. Ça n’est pas quelque chose d’inné dont certains seraient fatalement privés mais bien l’idée d’avoir envie de créer, de savoir observer et d’établir des connexions entre les choses.

En ce sens, on peut donc se décomplexer et se dire qu’on peut être créatif même si l’on pense qu’on ne l’est pas « naturellement ».

Ce qui est aussi intéressant dans son exposé, c’est qu’il ne pointe pas cela d’un doigt accusateur comme il serait facile de faire. Au contraire, il affirme que c’est pour lui le meilleur moyen d’envisager la créativité.

Pour terminer en beauté cet article, j’ai bien envie de citer Einstein qui disait :

citation-einstein-creativite

Comme d’habitude, vos réactions sont plus que les bienvenues en commentaires !

Recherches associées :

  • einstein citation
  • citation de lavoisier

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.