portrait-kerouac-sur-la-routeAlors que sort au cinéma Sur la Route, l’adaptation du roman culte de Jack Kerouac, la tentation était grande de revenir un peu sur ce récit phare de la Beat Generation.

Tout d’abord, qu’est-ce qu’on appelle la Beat Generation ? Il s’agit d’un mouvement littéraire et artistique qui a vu le jour dans les années 50, précurseur du mouvement hippie. Les membres de cette mouvance sont appelés les beatniks et sont en quête de liberté, de grands espaces et d’expériences transcendantes (souvent au moyen de drogues diverses).

Les figures les plus connues du l’univers beatnik sont évidemment Jack Kerouac, mais aussi d’autres écrivains et poètes comme William Burroughs, Allen Ginsberg ou Gregory Corso.

A savoir sur le roman

Jack Kerouac a entamé l’écriture de son livre en avril 1951. D’abord rédigé en français (sa langue natale), il en continua la rédaction en anglais par la suite.

Il est intéressant de noter que le roman a été écrit sur un seul rouleau de papier de 40 mètres de longueur, en un unique (très) long paragraphe de 175 000 mots.

Sur la Route mettra ensuite 7 ans à être publié, le temps nécessaire à Kerouac pour voyager et connaître une multitude d’expériences. Quatre années de road-trips successifs ont façonné ce chef d’œuvre, ôde à la liberté et au voyage qui selon l’auteur apportent la sagesse et donnent un sens à la vie.

Si cet article vous a donné envie de lire ce succès planétaire, rendez-vous sur Amazon :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.