pouvoir-subconscient-creativiteSi l’on étudie la vie de personnages ayant eu de grands moments de génie, on réalise que leurs découvertes capitales sont souvent survenues après de longues et intenses périodes d’efforts conscients. Vous pourrez vous en rendre compte notamment en lisant l’excellent livre de Bill Bryson, Une histoire de tout, ou presque….

Ils ont travaillé, lutté, fouillé dans tous les sens. Ils ont abandonné tout espoir, recommencé… Et c’est là, au moment le plus inattendu, que l’ampoule s’est allumée pour eux.

Quelques exemples :

  • La méthode scientifique de René Descartes s’est révélée à lui dans un rêve (le royaume du subconscient).
  • Elias Howe, inventeur de la machine à coudre, est également arrivé à la conception finale de son engin dans un rêve. Pour l’anecdote, on doit également à ce cher Elias le 1er brevet de la fermeture à glissière.
  • Richard Wagner, célèbre compositeur, a eu l’inspiration du prélude de l’un de ses chefs-d’œuvre (Das Rheingold) en somnolant dans son lit après de longs mois de désespoir créatif.
  • Niels Bohr à lui aussi déduit la structure de l’atome suite à un rêve étrange (soyez curieux et faites une recherche, ça vaut le coup)…

Des chercheurs ont par ailleurs constaté que l’interruption d’un travail intellectuel provoque souvent des images qui aident le dormeur à trouver la solution de problèmes complexes durant son sommeil. Qui a dit que la nuit portait conseil ?

En d’autres termes, l’esprit conscient fait des heures sup’ pour résoudre un problème ou atteindre un objectif. S’il est inapte à trouver la solution, le défi est alors sous-traité au subconscient qui y travaillera en tâche de fond.

Dans le domaine de la créativité, on appelle cela l’incubation (la deuxième des 4 phases du processus créatif). Bien entendu, tout cela suppose d’être à l’écoute de cette petite voix de la sagesse qui se trouve en nous.

Besoin d’un mode d’emploi ?

Mais que faire si justement on n’est pas habitué à capter les signaux que nous envoie notre subconscient ? Voici ce que je vous propose :

Cette semaine, gardez toujours avec vous un petit carnet (oui, même aux WC) et notez-y les idées qui retiennent le plus votre attention, vos intuitions et vos rêves. Dès que quelque chose vous apparaît (une pensée inspirée, un petit soupçon, une idée soudaine), ne perdez pas une seconde et écrivez-là même si elle n’a pas de sens sur le moment. Puis, à la fin de la semaine, lisez votre journal à tête reposée.

Notez les indices, observez les tendances qui se dégagent, faites de nouvelles connections… Voyez ainsi les idées qui vous viennent à l’esprit et tentez de tirer les conclusions qui s’imposent. Si ça ne vient pas immédiatement, pas de panique ! Laissez reposer, et reprenez plus tard.

Et si ça a marché pour vous, n’hésitez à partager votre expérience en commentaires 😉

Recherches associées :

  • votre subconscient a du génie

Articles similaires

6 Réponses

  1. Asma

    Franchement votre site est superbe!
    Bravo 🙂
    Il me correspond énormément moi qui suit créative 😉

    Répondre
    • Jérémy

      Bonjour Asma !

      Merci pour ton commentaire, ça me va droit au cœur 😉 N’hésite pas à en parler autour de toi si le site te plaît !

      Pour ne rien manquer des articles d’Out the Box, tu peux aussi devenir fan sur Facebook.

      A bientôt !

      Répondre
  2. Yann

    Super article et surtout, super site internet ! Moi qui suit créatif et qui est des idées a la pelle, depuis que je l’ai découvert je me plonge dans chaque article 🙂

    Allez, je me met a la newsletter aussi !

    Bonne continuation ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.