Qu’ont en commun les astrologues, clairvoyants, guérisseurs, diseurs de bonne aventure, graphologues et autres médiums ? C’est simple: la majorité d’entre eux sont des charlatans utilisant des techniques de manipulation pour attiser la crédulité de leurs clients.

Parmi les méthodes qu’ils utilisent pour parvenir à leurs fins, on retrouve un effet psychologique intéressant appelé  « Effet Barnum ».

L’Effet Barnum s’appuie sur la tendance des gens à se reconnaître dans des propos pourtant très généralistes, sans se rendre compte qu’ils pourraient s’appliquer à n’importe qui.

Une façon diablement efficace de gagner la confiance de quelqu’un en lui faisant croire qu’on peut réellement « lire » en lui. D’autant que bien souvent, on ne demande qu’à croire les bonnes choses qu’on va nous annoncer !

Effet Forer / Effet Barnum, deux noms pour un même principe psychologique

Si le nom Barnum vous dit quelque chose, c’est qu’il provient du célèbre showman et businessman PT Barnum. C’est lui qui, au 19ème siècle, a fondé le célèbre cirque Barnum & Bailey. Il serait  également l’auteur de la fameuse phrase « il naît un gogo chaque minute ».

barnum-baileyCar c’est bien de crédulité dont il s’agit, même si les sujets « victimes » sont habilement manipulées.

A l’origine de la découverte de cet effet psychologique, on retrouve un professeur en psychologie nommé Bertram R. Forer. C’est pourquoi on appelle aussi l’Effet Barnum « Effet Forer ».

L’expérience de Forer

Nous sommes en 1949 et Forer soumet 39 de ses étudiants à un test de personnalité. Mais plutôt que d’étudier leurs réponses, il préfère les jeter à la poubelle !

En lieu et place d’une analyse, il leur rend à chacun le même texte qu’il a déniché dans la colonne astrologie d’un journal. Pour ne pas biaiser son expérience, il leur demande de ne pas regarder les résultats donnés à leurs voisins.

Voici le texte donné aux étudiants:

Vous avez besoin d’être aimé et admiré, et pourtant vous êtes critique avec vous-même. Vous avez certes des points faibles dans votre personnalité, mais vous savez généralement les compenser. Vous avez un potentiel considérable que vous n’avez pas tourné à votre avantage. A l’extérieur vous êtes discipliné et vous savez vous contrôler, mais à l’intérieur vous tendez à être préoccupé et pas très sûr de vous-même. Parfois vous vous demandez sérieusement si vous avez pris la bonne décision ou fait ce qu’il fallait. Vous préférez une certaine dose de changement et de variété, et devenez insatisfait si on vous entoure de restrictions et de limitations. Vous vous flattez d’être un esprit indépendant et vous n’acceptez l’opinion d’autrui que dûment démontrée. Vous pensez qu’il est maladroit de se révéler trop facilement aux autres. Par moment vous êtes très extraverti, bavard et sociable, tandis qu’à d’autres moments vous êtes introverti, circonspect, et réservé. Certaines de vos aspirations tendent à être assez irréalistes.

Avouez que vous vous êtes aussi un peu (ou beaucoup) reconnu dans ces affirmations 😉

Ensuite, Forer leur demande d’évaluer entre 0 et 5 la précision de ce compte-rendu sur eux. 0 correspond à « pas du tout pertinent » et 5 « tout à fait pertinent ».

Après avoir étudié les résultats, il obtient une moyenne de 4,2 sur 5 !

Comment fonctionne l’Effet Forer ?

Tout repose sur un phénomène somme toute très humain qu’on appelle la validation subjective.

Les gens croient facilement ce type de « vérités » sur eux-même parce qu’ils veulent sincèrement qu’elles soient réelles. Ils aiment aussi être flattés et souhaitent se voir de manière positive, sentir qu’ils sont uniques en leur genre.

En cela, de telles déclarations généralistes et implicitement positives ne font que les conforter dans leur idée d’eux-mêmes.

Prenons le cas des voyants. Plus ils flatteront subtilement leurs sujets et plus ces derniers se mettront à croire en leurs « pouvoirs ».

L’Effet Barnum/Forer est notamment ce qui rend possible le cold reading, (lecture froide) une technique très utilisée par les pseudo médiums.

Une personne douée en cold reading sait comment interpréter le langage corporel et les expressions faciales de son interlocuteur. Pendant la phase de recherche d’informations, elle énumère des affirmations génériques ou qui pourrait coller statistiquement (en se basant sur son âge, son apparence, sa façon de parler, etc).

Par le phénomène de biais de confirmation, les personnes venues consulter retiennent essentiellement les affirmations exactes (ou approchantes) sans tenir compte de celles qui sont erronées.

Il en va de même chaque fois que nous lisons notre horoscope.

Nous croirons volontiers ce que nous voulons y voir, consciemment ou non. En revanche, nous auront tendance à rejeter les affirmations généralistes si celles-ci sont négatives envers nous.

Alors soyez vigilants, et ne prenez pas trop au sérieux votre horoscope la prochaine fois que vous le lirez !

Recherches associées :

  • Comment sappelle leffet qui fait que lon prenne un horoscope lambda pour le sien
  • effet barnum
  • l\effet barnum
  • astrologie leffet barnum
  • effet barnum livre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.