Impossible de passer à côté de cette fabuleuse série graphique de l’américain Tim Tadder. Établi à Los Angeles, l’homme exerce avec un talent certain sa profession de photographe publicitaire.

Après quelques séries originales et remarquées, Tim présente cette nouvelle collection de photographies intitulée Las Muertas.

Celle-ci met en scène des femmes parées de longs voiles colorés et grimées avec des maquillages évoquant la mort. Le parallèle avec le Jour Des Morts mexicain (« Dia de Los Muertos ») est évident.

Las-Muertas-Tim-TadderAux alentours de la Toussaint, les mexicains célèbrent en effet leurs morts (ainsi que La Mort elle même) en leur offrant des présents: nourriture, boissons, colliers de fleurs, effets personnels, etc.

Il s’agit d’un évènement festif, joyeux.

Pourtant, ce n’est pas la joie que nous inspirent Las Muertas. Les femmes adoptent des positions graves, presque cérémonieuses. Leurs maquillages évoquant des cranes stylisés ravivent cette impression de tragique.

Seules les couleurs et les coiffures viennent contraster magistralement avec ce funeste décorum. La Vie et la Mort semblent alors coexister ensemble, dans une parfaite harmonie.

Ce contraste s’exprime encore plus lorsque le photographe place ses mannequins dans un paysage froid et désolé. Les modèles semblent alors être les seules touches de vie dans un environnement qui en est dénué.

Las-Muertas-Tim-TadderChacune des figures représente également une saison: Printemps, Été, Automne et Hiver. Les périodes de l’année sont ainsi vues comme un cycle rappelant celui de l’existence qui nous mène du ventre maternel à la tombe, avant la renaissance.

En parlant de cycle, il semblerait bien que celui de la lecture de cet article s’achève. Si comme moi vous avez adoré le superbe travail de Tim Tadder, n’hésitez pas à laisser vos impressions en commentaires !

Las-Muertas-Tim-Tadder2 Las-Muertas-Tim-Tadder5 Las-Muertas-Tim-Tadder1 Las-Muertas-Tim-Tadder6 Las-Muertas-Tim-Tadder8 Las-Muertas-Tim-Tadder7

Articles similaires

2 Réponses

  1. Emma

    On dirait que ça sort direct d’un cauchemar où d’un trip de truc hallucinogène

    Répondre
  2. Brauer

    Même si cela a l’air un peu « morbide », ces graphismes sont magnifiques !!!!!
    Merci pour le partage !!!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.