Ces temps-ci, le terme « Cyberpunk » est très à la mode grâce au jeu vidéo Cyberpunk 2077, dont la sortie est imminente. Pour autant, ce jeu est loin de l’avoir inventé !

Le cyberpunk est un genre de science-fiction, étroitement lié à la dystopie et à la hard sci-fi. Les univers qualifiés de cyberpunk mêlent généralement les thématiques suivantes : l’action se situe dans un futur proche, au sein d’une société très avancée sur le plan technologique avec une ambiance très rock.

La violence et le pessimisme dominent l’univers, et les héros laissent place aux anti-héros. Depuis sa création, le genre s’est exporté dans de nombreux domaines comme la BD, le cinéma, la musique mais aussi les jeux vidéo.

Qu’est-ce que le mouvement cyberpunk ?

Le mot cyberpunk est un néologisme issu des termes « cybernétique » et « punk ».

La cybernétique désigne l’étude scientifique de la façon dont l’information est communiquée dans les machines et les appareils électroniques, en la comparant avec la façon dont elle l’est dans le cerveau et le système nerveux

Le mouvement punk, pour sa part, est d’abord une contre-culture basée sur un certain style de musique très revendicatif et politisé ainsi que diverses idéologies et modes. A l’origine, aux États-Unis, le mot punk désigne la musique basée sur la guitare électrique des groupes dits « garages » de la fin des années 60 (The Seeds, 13th Floor Elevator, etc).

Actuellement, la culture punk est associée à la fin des années 70 et des figures emblématiques comme les groupes Sex Pistols, Ramones, Stalag, The Clash, etc.

Mais pour moi, le punk c’est avant tout l’intégrité, l’authenticité, l’innovation, l’honnêteté, ne pas croire à ce qu’on vous dit mais plutôt chercher la vérité par soi-même, en stimulant le discours et la réflexion.

L’univers cyberpunk se base donc sur les avancées technologiques et reprend les codes de la culture punk.

L’informatique et le rock s’unissent dans une ambiance pessimiste, sombre et froide, où la technologie a achevé son œuvre de déshumanisation.

Les thèmes abordés dans le cyberpunk

Le mouvement cyberpunk se différence des récits de science-fiction traditionnels dans le sens où l’action ne se déroule pas dans un avenir lointain ou dans l’espace. En effet, les personnages évoluent dans un futur proche, sur Terre.

Ce paramètre donne une dimension réelle aux jeux et aux récits, avec un cadre post-apocalyptique qui pourrait vraiment exister – comme dans le genre de la dystopie dont le cyberpunk est issu.

Le monde est plongé dans l’anarchie totale, le futur n’existe plus et les personnages vivent au jour le jour, sans espoir d’avenir meilleur.

Le pessimisme est l’un des éléments clé du mouvement cyberpunk. De nombreux films s’appuient sur le destin tragique des êtres humains comme Matrix, Blade Runner, Minority Report, Judge Dredd, Babylon A.D, Tron ou encore Total Recall.

La liste serait trop longue si on les citait tous, tant le genre a inspiré les cinéastes !

Côté séries, « Altered Carbon » est un excellent exemple d’un univers cyberpunk. Black Mirror, elle aussi, contient des épisodes qui peuvent se rapprocher du mouvement cyberpunk, de même que la thématique de Dollhouse.

Les romanciers, eux aussi, ont produit une littérature abondante dans le genre. Les maîtres en la matière sont sans conteste Philip K. Dick (auteur du chef-d’œuvre Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?, qui a servi de base à Blade Runner) et William Gibson avec son roman Neuromancien.

Côté BD / Manga, impossible de ne pas citer Ghost In The Shell de Masamune Shirow et Akira, de Katsuhiro Ōtomo. Deux œuvres dans la plus pure veine cyberpunk !

akira

Akira, un chef-d’oeuvre cyberpunk.

La multiplication d’œuvres artistiques basées sur un futur proche dévasté, où les hommes sont livrés à eux-mêmes, est à l’origine de certaines spéculations sur l’effondrement des autorités et une société nouvelle basée sur l’anarchie.

De nombreux jeux vidéos se sont inspirés du mouvement cyberpunk, qu’ils soient adaptés de romans, de films ou de jeux de rôle papier. Ces jeux sont très plébiscités par les gamers, que ce soit sur PC ou sur console.

On trouve aussi des jeux en ligne très sympa comme Neo Tokyo. Cette année, le jeu le plus attendu reste tout de même Cyberpunk 2077, avec la participation de Keanu Reeves (Neo dans Matrix) qui incarne le personnage principal Johnny Silverhand.

L’exemple de Cyberpunk 2077, un jeu vidéo très attendu

cyberpunk-2077Cyberpunk 2077 est un jeu vidéo d’action-RPG (Role Playing Game) qui sera disponible sur PC, Xbox One, PS4 et Stadia en septembre 2020.

A l’origine, Cyberpunk était un jeu de rôle de table conçu par un certain Mike Pondsmith à la fin des années 1980 (Cyberpunk 2020, devenu une véritable référence pour les gamers). Le jeu est devenu ensuite un jeu vidéo développé par CD Projekt RED.

Le joueur incarne donc un personnage qui évolue dans un monde ouvert futuriste et dystopique. La mégalopole futuriste de Night City dans l’État libre de Californie est au centre du jeu.

Dans ce sombre futur, les mégacorporations sont prépondérantes et ont pris le pas sur les gouvernements. Omniprésente, la technologie est extrêmement poussée et permet de revivre des souvenirs grâce à des enregistrements.

La population, plongée dans le désespoir, a tendance à devenir accro et « droguée » à la technologie. Appelés Psychos dans le jeu, ces drogués ont recours à l’implantation d’améliorations technologiques (le thème du transhumanisme est lui-même partie intégrante du genre cyberpunk) et s’attaquent aux « organiques » qui, eux, développent la force spéciale MAX-TAC pour les neutraliser.

Une oeuvre culte en devenir, assurément !

J’espère que cet article consacré au cyberpunk vous a plu, et donné envie d’en découvrir plus ! Et vous, quelles sont vos références incontournables dans ce genre ?

Partagez-les en commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.