Jonathan Trappe, un américain de 38 ans, est un pratiquant de cluster–ballooning aguerri.

Le cluster-ballooning, c’est une sorte de pratique de la montgolfière qui remplace l’unique ballon rempli à l’air chaud par de multiples ballons gonflés à l’hélium.

Après avoir été la première personne à traverser la Manche par ce moyen de transport original, l’homme s’est lancé un défi qui l’est tout autant.

Inspiré par le superbe film d’animation Là-Haut (« Up », en version originale), Jonathan a construit une maison aux allures de cartoon qu’il a équipé de 250 gros ballons.

jonathan-trappe-maison-volante

Puis il a décollé à bord de son drôle d’engin, à l’occasion du 11ème festival international du ballon à Leon, au Mexique.

S’il n’a pas parcouru autant de chemin que Carl Fredricksen, le vieux monsieur du film Là-Haut, Jonathan Trappe s’est tout de même élevé durant 2 heures à 2500 mètres d’altitude !

Tout cela, dans une maison pesant 900 kilos et en compagnie d’une charmante copilote. Pour redescendre, il a simplement coupé un à un les fils qui retenaient la maison dans les airs.

Sa prochaine folie: la traversée de l’atlantique, du nord des USA jusqu’à Paris… en canot de sauvetage aéroporté grâce à 365 ballons.

Cette performance, Jonathan en rêve depuis longtemps même s’il est conscient qu’elle n’est pas sans risque.

Mais lui prend ça avec philosophie:

Tout est question de vivre une vie intéressante – pour moi en tant que pilote et pour ceux qui regardent. Un jour, on pourra regarder en arrière et dire: L’Humanité en a été capable. Ils l’ont fait !

Une belle initiative, non? Voici le genre de maison qui aurait pu apparaître dans ce top 10 des maisons insolites que je vous avais proposé il y a quelques temps !

La maison volante de Jonathan Trappe en photos:

Source: DailyMail

Recherches associées :

  • film animation maison volante

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.