Quoi de plus pénible que les tâches ménagères ? C’est vrai, le temps consacré à les accomplir pourrait être employé de façon tellement plus intéressante…

Oui mais voilà, à moins d’avoir les moyens de faire appel à une aide ménagère, pas d’autre solution que d’en passer par les « corvées ».

Ok. Et si je vous disais maintenant que le temps passé sur ces tâches ennuyeuses n’est peut être pas (complètement) perdu, en fin de compte ? Et même, que ces besognes ingrates et rébarbatives sont propices au développement de votre créativité ?

Je vous sens déjà un peu plus curieux et intéressés ! On y va pour les explications ?

L’ennui, ce moteur de la créativité

La célèbre romancière Agatha Christie disait : « le meilleur moment pour planifier un livre est pendant que vous faites la vaisselle ».

On ne peut pas lui donner tort. On cherche à éviter l »ennui autant que possible, sans se douter de l’allié qu’il peut être pour notre créativité. D’ailleurs, j’ai déjà eu l’occasion d’aborder ce sujet dans les pages d’Out the Box.

Vous connaissez cet état où, en apparence, on ne semble penser à rien tant nous sommes absorbé dans une tâche sans grand intérêt. Il s’avère en fait être un terrain fertile pour la pensée créative, l’intuition, la résolution de problèmes et même les éclairs de génie.

On nomme ce mode de fonctionnement cérébral « état alpha ». L’état alpha survient lorsque nous sommes relaxés et détendus, par exemple avant de dormir ou juste après le sommeil, ou encore lorsqu’on tente d’entrer dans un état hypnotique. Mais aussi, devinez quand ? Lorsque nous rêvassons, que nos pensées s’égarent.

Et que faisons-nous pendant les travaux ménagers ? Bingo !

rêve-éveilléContrairement aux idées reçues, nous ne devenons pas des zombies sans esprit lorsque nous mettons en pause notre cerveau. Nous sommes en fait prêts à exploiter des ressources internes insoupçonnées d’inventivité et d’imagination.

Des neuroscientifiques ont découvert que même lorsque le cerveau est « désengagé » (= non impliqué dans une tâche demandant de grandes ressources intellectuelles), il reste très actif. Et cette activité opère à un niveau supérieur à la pensée quotidienne.

Ce temps d’arrêt pour votre cerveau vous donne en réalité accès à une intelligence à laquelle l’esprit occupé et conscient n’a pas accès.

Les surprenants bienfaits du ménage

Ainsi, faire taire notre esprit nous dispose mentalement à accueillir nos plus grandes idées. Quand on y pense, c’est aussi un peu l’un des principes de la méditation.

Pour preuve, pensez aux moments où certains des plus grands génies de l’histoire ont eu leur « Eurêka » :

Archimède était dans son bain (très détendu, donc) quand il a eu l’illumination concernant le principe physique qui porte son nom (poussée d’Archimède)
Einstein était en train de marcher (méditation en mouvement) lorsqu’il a découvert la théorie de la relativité.
Newton se détendait sous un pommier (temps d’arrêt du cerveau) lorsque la loi de la gravité lui est venue.

Nous aussi pouvons avoir ces illuminations au quotidien, même si elles ne changent pas la face du monde comme nos illustres prédécesseurs.

Il suffit d’être en difficulté vis à vis d’un problème ou d’un dilemme pour que la solution s’impose à nous au moment où l’on s’y attend le moins (on remplissant le lave-linge, par exemple).

Le cerveau est particulièrement réceptif à l’inspiration et à la créativité lors de tâches intellectuellement peu gourmandes : prendre une douche, conduire, faire la vaisselle, ranger…

Cela a été prouvé par la science, un esprit ennuyé est également plus sensible à l’intuition.

En conclusion

Si l’ennui domestique est un aspect de votre vie auquel vous ne pouvez pas couper, ne le combattez pas à tout prix. A la place, essayez plutôt d’en faire bon usage !

Si vous ne pouvez vous y résoudre (ou que vous n’avez pas de problèmes à trouver facilement des idées dans votre vie quotidienne), il reste toujours les solutions de services à domicile. Ceux-ci permettent d’économiser du temps et de la fatigue, tout en gardant l’assurance de retrouver un intérieur propre et ordonné à votre retour chez vous.

Et si vous souhaitez faire ça intelligemment, sachez qu’il existe des sites (comme par exemple Helpling.fr un site facile pour trouver votre femme de ménage) qui permettent de faire travailler des gens près de chez vous. C’est aussi ça, l’économie locale et solidaire !

Parlez-nous de vous à présent ! Avez-vous déjà remarqué que vos idées vous viennent souvent lorsque vous ne vous y attendez pas ? Dites-nous tout en commentaires !

Articles similaires

Une réponse

  1. Yannick

    Merci pour ce super article ! Il est vrai que la meilleure chose à faire lorsque l’on but sur un problème fou que l’on souhaite trouver une idée qui ne veut pas venir c’est de faire totalement autre chose. J’adore faire ça et ça marche super bien. 😉

    Bon j’avoue que quand je dis faire autre chose, je ne fonce pas direct sur le balai, mais une bonne marche ou une tâche routinière sans implications intellectuelles fait très bien l’affaire !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.