La télévision. Le petit écran. La téloche… Autant d’adjectifs pour désigner ce bon vieux téléviseur, objet incontournable des foyers du monde entier. Avant l’avènement d’Internet,  il était encore notre principale fenêtre sur le monde.

Aujourd’hui encore, c’est un medium largement consommé même s’il connaît un certain recul face à son concurrent interactif. On estime par exemple qu’un foyer français passe en moyenne 3h47 par jour devant sa télé.

Devant une passion aussi dévorante pour ce compagnon du quotidien, il semble intéressant de se pencher un peu sur son histoire ! Le petit écran est en effet le fruit de nombreuses recherches et évolutions qui ont conduit à ce qu’il est aujourd’hui.

Pensez-y la prochaine fois que vous consulterez votre programme TV (essayez le site tele24, assez pratique) ou que vous visionnerez une bande annonce pour savoir ce que vous allez regarder dans la petite boite le soir !

Les débuts (fin 1800 – 1934)

Diverses expériences dans le domaine de l’électricité et de la radio, menées par différents acteurs au fil du temps, ont jeté les bases de l’invention de la télévision.

À la fin des années 1800, Paul Gottlieb Nipkow, un ingénieur allemand, a développé le tout premier module mécanique de la télévision. Il a réussi à envoyer des images à travers des fils à l’aide d’un disque métallique rotatif. Cette technologie appelée le « télescope électrique » affichait à l’époque une résolution de 18 lignes seulement.

Vers 1907, deux inventeurs séparés (l’anglais A.A. Campbell-Swinton et le scientifique russe Boris Rosing) ont utilisé le tube à rayons cathodiques en plus du système de scanner mécanique, créant ainsi un nouveau système de télévision.

D’après les expériences de Nipkow et Rosing, deux types de systèmes de télévision sont alors apparus : la télévision mécanique et la télévision électronique.

1. La télévision mécanique

En 1923, un inventeur américain nommé Charles Jenkins a utilisé l’idée du disque de Nipkow pour inventer le premier système pratique de télévision mécanique. En 1931, son Radiovisor Model 100 (télévision mécanique) était vendu sous forme de kit complet.

charles-jenkins

Charles Jenkins posant aux côtés d’un prototype de son téléviseur – 1925

En 1926, l’inventeur britannique John Logie Baird devient le premier à réussir à transmettre des images animées à travers le système de disque mécanique inventé par Nipkow. Il a également initié le tout premier studio de télévision.

De 1926 à 1931, le système de télévision mécanique a connu de nombreuses innovations. Tant et si bien qu’en 1934, tous les systèmes de télévision s’étaient convertis au système électronique toujours utilisé de nos jours.

2. La télévision électronique

Les expériences de Swinton datant de 1907 (tube à rayons cathodiques pour la télévision électronique) étaient prometteuses mais ne se sont malheureusement pas concrétisées. Il fallut attendre 1927 avant que l’inventeur américain Philo Taylor Farnsworth fabrique un modèle fonctionnel de télévision électronique basé sur les idées de Swinton.

Philo-Taylor-Farnsworth

Philo Taylor Farnsworth

Ses expériences avaient commencé qu’il avait à peine 14 ans. À l’âge de 21 ans, Philo avait créé le premier système de télévision électronique, qui a supprimé les disques tournants et d’autres aspects mécaniques de la télévision mécanique. Ainsi est né le système de télévision à l’origine de tous les téléviseurs modernes.

Bien entendu, tous ces systèmes archaïques de télévision étaient en noir et blanc. Ça n’est que bien plus tard que la télévision couleur fit son apparition et révolutionna notre rapport à l’information et au divertissement.

L’ère moderne de la télévision : la télé en couleurs !

Aujourd’hui, rien n’est plus banal que de posséder une télévision couleur. Mais il fut un temps où c’était considéré comme le symbole ultime de statut au vu du prix de l’appareil.

La première mention jamais enregistrée d’un système de télévision en couleurs remonte à 1904. Un brevet déposé à cette date en Allemagne prouve en effet qu’une l’idée d’une télévision couleur a été proposée à cette époque. Mais c’est tout ce qu’elle est alors restée : une idée.

1925. Le physicien et ingénieur russe Vladimir Zvorykine conceptualise lui aussi un système de télévision en couleurs. De nouveau, le projet ne voit pas le jour. Il faudra attendre vingt ans pour qu’enfin, en 1946, l’idée d’une télévision en couleurs n’émerge à nouveau.

1946, donc. La Seconde Guerre Mondiale fait désormais partie de l’histoire.

Outre Atlantique, on a une furieuse envie de rattraper le temps perdu. Et dans cette période en pleine mutation, la télévision en noir et blanc semble affreusement datée. Il est grand temps qu’elle se réinvente, et c’est justement ce que vont permettre les nouvelles technologies.

La guerre CBS vs RCA

Aux États-Unis, la guerre pour le développement de la télévision en couleur s’est tenue par deux géants de l’industrie télévisuelle, CBS et RCA.

C’est CBS qui, le premier, a développé un système de télévision couleur. Le souci de ce système, c’est qu’il était inspiré par les idées de TV couleur de John Baird (datant de 1926 et donc mécanique). La télévision couleur était désormais une réalité, mais ce premier système n’était pas compatible avec les téléviseurs en noir et blanc.

En 1950, la Commission Fédérale des Communications (ou « FCC » – organisme chargé de réguler les contenus des émissions radio, télé et Internet ) annonce que le système de CBS est à présent la norme nationale pour la télévision en couleurs. Et en 1951, CBS commence naturellement à émettre en couleur sur la côte Est des États-Unis.

Peu enthousiaste à l’idée de se laisser distancer sans rien faire, RCA poursuit CBS. RCA reproche au système de CBS de ne pas pouvoir être utilisé avec les millions de téléviseurs noir et blanc à travers l’Amérique, dont la plupart sont justement des ensembles RCA.

La guerre de Corée puis celle du Vietnam (la première à bénéficier d’une couverture médiatique télévisée, ce qui lui vaudra son surnom de « Television War ») ont donné à RCA « l’opportunité » de développer un meilleur système de télévision en couleurs que CBS.

guerre-vietnam-tv

La guerre du Vietnam, 1er conflit diffusé en couleurs sur les écrans américains.

Contrairement à celui de leur concurrent, leur système n’était pas mécanique mais électronique et donc technologiquement bien supérieur.

Finalement, en 1953, la FCC donne le feu vert au système de télévision couleur développé par RCA. Les téléviseurs couleur de RCA furent disponibles au grand public dès l’année suivante.

Pourtant, même si les postes de télévisions couleurs étaient enfin disponibles, peu de gens se les sont offerts. En effet, s’offrir ce luxe était perçu comme superflu à l’époque compte tenu que seule une poignée de programmes en couleur étaient diffusés.

Il aura fallu attendre encore une autre décennie (jusqu’à 1966 environ) pour que les programmes en couleur ne commencent à se démocratiser. Ça n’est qu’à ce moment que les gens ont réellement commencé à acheter des téléviseurs en couleur.

Le système de fonctionnement basique de la télévision n’a que peu évolué par la suite. Ce sont surtout les technologies successives qui ont contribué à améliorer son aspect et la qualité visuelle des images qui y étaient diffusés.

Les postes télé se sont affinés de plus en plus jusqu’à devenir ce qu’ils sont aujourd’hui, des écrans plats de seulement quelques millimètres d’épaisseur.

Les technologies LCD, Plasma et LED ont succédé aux bons vieux tubes cathodiques, s’adaptant ainsi à la modernité de nos intérieurs.

Nous voilà arrivés au terme de la longue histoire du petit écran ! N’hésitez pas à partager vos impressions en commentaires 😉

Recherches associées :

  • pensé Positif
  • historique des television 1884

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.