La nouvelle année est arrivée, et avec elle son lot de bonnes résolutions. Et si, en 2016, on décidait de planter des arbres pour aider notre belle planète (et ceux qui l’habitent) à respirer ?

C’est en tout cas la vision qu’a eu le jeune munichois Félix Finkbeiner en 2007. Son histoire est un exemple de plus montrant qu’une simple initiative peut aller très loin et entrainer beaucoup de monde dans son sillage… pour peu que l’on décide de passer à l’action !

Suite à un exposé en classe, le garçon (9 ans à l’époque) se lance dans l’aventure de sa vie.

Il faut dire que ses recherches l’ont amené à découvrir Wangari Muta Maathai, une biologiste de formation et activiste originaire du Kenya. Elle a créé un mouvement écologique appelé Green Belt (« Ceinture Verte ») qui a permit d’aboutir à la plantation de 30 millions d’arbres à travers l’Afrique.

Son combat contre la déforestation et l’érosion du sol lui ont valu le Prix Nobel de la Paix en 2004.

Inspiré par cette grande femme, le jeune garçon décide qu’il est temps que le reste du monde suive le mouvement.

Plant For The Planet: un projet très ambitieux !

Le discours de Félix Finkbeiner aux Nations Unies

Son objectif initial est de parvenir à planter 1 million d’arbres à travers le monde. Il commence le 28 Mars 2007 en plantant le premier arbre d’une longue série dans la cour de son école. Son initiative, Plant for the Planet, est née.

Voici deux faits démontrant l’importance capitale que représentent les arbres pour notre planète et nous. Un arbre peut absorber plus de 21 kg de dioxyde de carbone par an, et un grand arbre peut alimenter deux personnes en oxygène.

Pour d’autres faits incroyables sur les arbres, rendez-vous sur ces 5 faits insolites en images !

Félix est soutenu dans son projet par ses parents, eux-même militants pour l’environnement, ainsi que par ses camarades de classe et son école. Il commence alors à visiter les écoles locales et a aider à planter des arbres.

Un site web est lancé enseignant aux gens sur la bonne façon de planter des arbres. Il fournit également des informations sur les questions environnementales et redirige vers des organismes en rapport avec ces thématiques.

Les médias locaux ne tardent pas à reprendre l’histoire, et en seulement trois ans Plant for the Planet réussit son pari fou. Rien qu’en Allemagne, le million d’arbres plantés est atteint !

Une action collective d’ampleur mondiale

Tout s’enchaîne alors pour Félix Finkbeiner.

Le jeune éco-activiste est invité à donner des conférences en Corée du Sud, Norvège, Suisse, Suède, Autriche, ltalie et en Chine. Et en 2011, il parvient même à adresser son message d’espoir à l’Organisation des Nations Unies. Devant ce parterre de décideurs politiques, il enjoint les adultes dans la salle à « arrêter de parler et commencer à planter. »

plant-for-the-planet-harrison-ford

Une campagne de pub pour Plant for the Planet avec l’acteur Harrison Ford.

La clé du problème, c’est l’action collective:

Un moustique ne peut rien faire contre un rhinocéros, mais un millier de moustiques peuvent le faire changer de direction. – Félix Finkbeiner

A l’heure ou est publié cet article (janvier 2016), Félix a également mis en place un conseil international de la jeunesse composé de 14 représentants provenant de huit régions différentes à travers le monde. Son objectif est de faciliter la plantation d’arbres, encourager le dialogue sur les préoccupations environnementales et d’autres jeunes à rejoindre le mouvement.

Actuellement, plus de 100 000 enfants issus de plus de 190 nations participent à la mission de Plant for the Planet.

Le comité en charge du Programme des Nations Unies pour l’Environnement a été très impressionné par le discours de Félix et de son organisation. A tel point qu’il leur a remis peu de temps après la gestion de sa propre campagne Billion Tree Campaign, un programme très efficace et ambitieux puisqu’il vise le milliard d’arbres plantés !

Depuis le premier arbre planté dans la cour de son école, ce sont précisément 14 204 826 270 qui ont suivi jusqu’à présent. Son objectif est d’atteindre 1000 milliards d’arbres plantés dans le monde d’ici 2020.

Atteindra-t-il son objectif ? Personnellement, je l’espère de tout cœur et pense vraiment qu’il est sur la bonne voie !

Et vous, quelles sont vos impressions sur l’initiative positive de Félix Finkbeiner ? Les commentaires vous attendent !

2 Réponses

  1. aline

    Bonjour,
    C’est absolument génial cette initiative! Ainsi avec un doigt vert on peut participer au sauvetage de notre planète, donc de nos petits enfants?!
    Comment faire pour participer?
    Merci!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.