Si vous êtes amené à créer des choses régulièrement, vous êtes sans doute en proie à cette réaction naturelle qu’est l’auto-critique.

Ce jugement de son propre travail est une démarche assez saine tant qu’il n’est pas invasif et n’empêche pas de progresser dans la démarche créative .

L’auto-critique permet de prendre du recul sur sa création. Ce faisant, elle encourage à la peaufiner pour n’en faire ressortir que le meilleur.

Mais il arrive parfois qu’on n’arrive pas à se détacher de ses a-priori négatifs. C’est souvent dans ces moments qu’on en vient à stagner et qu’on risque de tomber dans la terrible impasse créative.

C’est là que les conseils dispensés dans l’infographie qui suit prennent tout leur sens.

Abordant des notions-clés telles que la perception de soi-même, le changement d’état mental ou l’auto-motivation, elle devrait vous aider à discerner le bon côté de vos travaux créatifs.

Alors si vous avez des difficultés à surmonter vos standards trop élevés ou votre perfectionnisme, prenez 3 mn pour lire cette infographie… et partagez-là pour aider votre entourage !

Infographie créativité

Version texte:

L’auto-critique et le manque de motivation représentent deux menaces majeures pour la créativité en milieu professionnel. Quand vous avez l’impression de faire la même chose tous les jours, le challenge perçu décline en même temps que votre intérêt pour celui-ci. Ainsi, au lieu d’optimiser votre créativité et d’aboutir à des idées innovantes, l’auto-critique et le manque de motivation vous empêchent de tirer le meilleur de vous même. Voici 6 façons de venir à bout de ces deux écueils sans avoir à changer de job ou de carrière.

1. Votre perception de vous même finit par devenir une réalité

Si vous ne cessez de vous dire « je suis seulement capable de ça », cela restreint grandement votre créativité et vous vous condamnez à accomplir la prophétie que vous vous êtes imposé. Travailler votre confiance (en particulier votre confiance créative) est essentiel pour devenir un meilleur créatif.

2. Tentez de changer de paradigme

Cela ne consiste pas seulement à redéfinir votre attitude mentale mais également à vous exposer à des environnements nouveaux et excitants qui stimulent la créativité. Nourrissez votre inspiration partout oú elle se trouve (sorties culturelles, livres, revues, sites web…) et demandez-vous systématiquement comment les choses pourraient être une fois considérées sous un autre angle.

3. Laissez tomber vos angoisses

90% de vos inquiétudes demeurent simplement cela: des inquiétudes. Si elles ne se réalisent pas, pourquoi vous en préoccuper ? Par ailleurs, les idées requièrent un espace mental sain pour s’exprimer pleinement. Alors lâchez du lest et laissez les robinets de votre créativité couler à flot !

4. Saisissez les opportunités pour affuter vos compétences-clés

Pour améliorer votre confiance en vous, prenez le temps de développer les compétences cruciales au bon accomplissement de votre travail, soyez ouvert à la critique et apprenez à juger votre travail de manière juste. Si votre création ne vous convient pas, ne vous arrêtez pas à une impression générale et subjective: analysez les points qui vous dérangent et retravaillez les.

5. Trouvez quelque chose de positif ou d’intéressant dans chaque projet

Il est facile de s’ennuyer ou de se sentir démotivé lorsqu’on ne trouve rien de nouveau ou de passionnant dans les tâches qui nous incombent. Mais en se fixant de petits challenges et en voyant le bon côté des choses, même les tâches les plus ingrates deviennent moins pénibles à accomplir !

6. Trouvez d’autres façons de libérer votre créativité

Alimentez votre inspiration en vous exerçant à d’autres activités créatives en dehors du travail. C’est un cercle vertueux: la créativité engendre la créativité ! Vous ressentirez bientôt combien ce conditionnement est bénéfique aux autres domaines de votre vie (notamment au travail).

Recherches associées :

  • auto critique travail
  • citation des grands hommes d Afrique
  • comment surmonter l auto critique
  • infographies sympas

4 Réponses

  1. Dorian

    Très sympa ! Surtout sous cette forme ! J’aime beaucoup le point numéro 2. Aller dans l’inconnu force à devoir s’adapter et trouver de nouvelles façons de penser, de se comporter, etc. Merci !

    Répondre
  2. Morgan

    Cela reste assez général si l’on se place du point de vue d’une personne motivée, chaque point mériterait un article entier, ce qui peu ou prou est déjà le cas sur le site. Mais cette infographie a le mérite d’être synthétique.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.