« Les voyages forment la jeunesse », dit-on. Un dicton on ne peut plus vrai, quoiqu’un peu réducteur.

Voyager est certainement l’une des activités les plus enrichissantes qui soit, quel que soit l’âge de celui ou celle qui part à la conquête de nouveaux horizons.

J’ai d’ailleurs déjà eu l’occasion de vous parler des bienfaits du voyage sur la créativité et l’inspiration en général.

Voyager c’est découvrir, aller à la rencontres d’autres gens et de leurs cultures, s’imprégner de l’histoire d’un pays. On en revient grandi, plein d’images et de souvenirs sans compter les réserves d’inspiration remplies à bloc.

Erasmus, une autre façon d’apprendre

En Europe, nous avons eu la chance de voir éclore un programme qui a permis de mettre ces bénéfices à disposition du plus grand nombre. Il s’appelle Erasmus et fête ses 30 ans cette année.

Son nom est tiré d’Érasme, un philosophe et écrivain hollandais né au XVème siècle et fameux auteur de l’œuvre « Éloge de la folie« .

erasme

Érasme

Né en 1987, le fameux programme d’échanges d’étudiants a évolué au fil du temps.

Le succès n’a pas été immédiat. Les 3 premières années, ce sont surtout les enseignants qui ont profité de cette opportunité pour dispenser leurs savoirs à l’étranger.

Alors frileux à l’idée de partir loin de chez eux, les jeunes ?

Pas forcément, mais il a fallu un peu de temps pour qu’Erasmus se fasse connaître auprès d’eux. C’est à partir de 1990 que les étudiants se sont vraiment emparés de cette formidable initiative. À partir de là, le succès ne s’est jamais démenti.

Depuis, le programme Erasmus (renommé Erasmus + en 2014) a profité à plus de 5 millions de personnes à travers toute l’Europe. Parmi eux, 616 600 français ont découvert une autre culture grâce à ce projet.

Les motivations de ceux qui partent sont souvent similaires. L’envie de s’évader, voyager, explorer, s’ouvrir à d’autres us et coutumes et apprendre la langue du pays d’accueil.

Erasmus, c’est aussi la rencontre de l’étranger chez lui, une ouverture qui préfigurait d’une certaine manière la grande Europe que l’on connaît aujourd’hui. Mais surtout, cela reste une expérience inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la vivre.

Certains repenseront peut-être au film L’Auberge Espagnole, ou le personnage incarné par Romain Duris part faire son année d’étude à Barcelone dans le cadre du programme Erasmus. Sans aucun doute une excellente publicité pour ce dernier !

auberge-espagnole

Image tirée du film L’Auberge Espagnole de Cédric Klapisch, avec Romain Duris.

Les témoignages des participants au programme sont en effet unanimes sur l’aspect unique de cette excursion hors de leurs frontières. Loin de ne retenir que l’aspect festif de leur virée hors de chez eux, ils insistent sur l’impact positif que cette expérience a eue sur eux.

Tenté(e) ? Faites un saut sur Erasmus World, un portail d’informations sur le programme Erasmus. Vous y trouverez toutes les infos pratiques pour savoir comment vivre, vous aussi, cette aventure hors du commun !

Vous avez voyagé grâce à Erasmus ? Partagez vos impressions et expériences en commentaires !

Recherches associées :

  • fleurs de lotus
  • Photo de fleur

Une réponse

  1. Anoook

    N’oublions pas un autre aspect très positif : 5 millions d’étudiants Erasmus, c’est autant de cœurs en voyage ! C’est grâce au programme Erasmus que j’ai rencontré mon conjoint, de nationalité allemande. Nous vivons ensemble en France depuis 2001 et nous avons un enfant bi-national.
    Alors, combien de bébés Erasmus depuis le lancement du programme ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.