Aussi incroyable qu’elle puisse paraître, l’histoire qui suit est vraie. Sous ses aspects ésotériques, elle nous raconte surtout la vision d’un homme et sa volonté farouche à lui donner vie.

Le récit commence dans la région du Piémont (nord de l’Italie), à environ une cinquantaine de kilomètres de Turin (oú, au passage, on peut admirer une construction écologique pas banale !).

Là bas se trouve la vallée de Valchiusella, qui renferme dans ses profondeurs un magnifique secret. En effet, dissimulé 30 mètres sous la surface d’une colline se trouve l’un des complexes de temples les plus vastes au monde.

Son nom: Damanhur, qui signifie « Cité de la Lumière ». Cette appellation a été inspirée par les anciens temples souterrains égyptiens dédiés à la célébration du dieu Horus.

Cependant, la communauté à l’origine de Damanhur nomme également son œuvre « Temples de l’Humanité ».

Ce fantastique ouvrage architectural consiste en un ensemble de 9 temples répartis sur 5 niveaux. Si ce complexe irréel impressionne par la splendeur qu’il affiche, il témoigne surtout de l’extraordinaire créativité dont peuvent faire preuve quelques individus en quête de spiritualité.

plan-damanhur

Le plan du complexe de Damanhur

Car loin d’être un « simple » exercice de style, les Temples de l’Humanité ont été bâtis à la manière d’un livre en 3 dimensions. Chacune de ses parties retrace l’histoire de l’humanité à travers toutes les formes d’arts et constitue un chemin visant à réveiller le Divin à l’intérieur comme à l’extérieur de nous-mêmes.

Dans les Temples de l’Humanité, chaque aspect a un sens. Les couleurs, les mesures et tous les détails suivent un code précis de formes et de proportions; chaque salle a sa résonance spécifique et son propre son.

Chacun des temples est relié par des centaines de mètres de tunnels richement décorés. Quant à l’ensemble du complexe de Damanhur, il occupe quelques 300 000 décimètres cubes !

Un projet monumental, réalisé quasiment entièrement à la main par une communauté qui s’est étoffée au fil du temps.

Damanhur ou la genèse d’un rêve

Les Temples de l’Humanité sont la concrétisation du rêve d’un homme, Oberto Airaudi.

Cet agent d’assurances de profession et artiste affirme avoir eu des visions lorsqu’il avait 10 ans d’une ancienne communauté très évoluée qui habitait dans ces temples. Celle-ci vivait une existence idyllique oú tous ses membres œuvraient pour le bien commun.

Il a été supposé que les visions d’Oberto découlaient peut être d’un don de remote viewing (« vision à distance »). La vision à distance est une perception extrasensorielle d’un lieu sans autre aide que celle des pouvoirs de son esprit.

damanhur-temple-humanite-9

Un vitrail du complexe de Damanhur

Ainsi, alors qu’il était encore tout jeune, il a commencé a creuser sous la maison de ses parents pour comprendre les principes de l’excavation.

Mais il a du attendre l’âge de 57 ans avant de mettre ses plans à exécution. Il a alors changé son nom en Falco (« faucon« ) et commencé à planifier son œuvre.

Il fallait d’abord sélectionner un site, qu’il a trouvé en 1977. Le plus important était que la roche soit suffisamment dure pour soutenir les structures qu’il voulait créer.

La première chose qu’il a fait a été de se construire une maison sur le flan de la colline et d’y emménager avec plusieurs de ses amis qui partageaient sa vision.

Falco et ses compères ont débuté les travaux en 1978, n’utilisant que des marteaux et des burins pour matérialiser ce qui deviendrait par la suite Damanhur. Évidemment, aucun permis de construction n’avait été demandé pour cet ambitieux projet. Il a donc été mené dans le plus grand secret pendant des années.

C’est ainsi que pendant 16 ans, des groupes de volontaires originaires du monde entier se sont relayés par roulements de 4 heures pour faire progresser la monumentale œuvre souterraine. Aucun plan n’avait été formellement établi, tout reposant sur des croquis issus des visions de Falco.

L’ensemble du projet a été financé grâce au lancements de petites entreprises par les membres de la communauté.

En 1991, la plupart des 9 chambres étaient achevées et ornées de leurs magnifiques mosaïques, statues et vitraux. De longues fresques s’étalent sur les murs, lesquels renferment des portes secrètes menant à d’autres temples.

La révélation des Temples de l’Humanité

damanhur-temple-humanite-2
Cependant, le secret si bien gardé a fini par fuiter un beau jour de 1992. Toutes ces allées et venues pendant des années avait éveillé les soupçons du voisinage qui alerta la police.

La première fois que les autorités ont débarqué sur les lieux, elles suspectaient une évasion fiscale et n’ont pas découvert les temples cachés sous la maison.

Ce n’est qu’un an plus tard que les policiers sont revenus en force et ont demandé à voir les temples. Soit les membres de la communauté de Damanhur collaboraient, soit les forces de l’ordre dynamiteraient la colline qui les abritait.

Falco et ses amis ont alors emmené trois policiers et un procureur dans l’un des temples. Baptisé Temple de la Terre, il s’agit d’une chambre circulaire de 8 mètres de diamètre. En son centre trône une colonne sculptée destinée à soutenir le plafond et arborant un homme et une femme en relief. Plus loin se trouve aussi une autre colonne de huit mètres de hauteur recouverte de feuilles d’or.

damanhur-temple-humanite-8

Le Temple de la Terre à Damanhur

On imagine aisément la fascination des quatre visiteurs, qui ne s’attendaient certainement pas à découvrir un tel lieu sous une banale colline.

En repartant, ils ont avisé Falco qu’il remettraient un rapport au gouvernement qui lui ferait savoir sa décision quant au complexe.

Épilogue…

Finalement, le gouvernement italien a décidé de saisir les temples car ils étaient bâtis dans une zone appartenant au territoire italien. Les Damanhuriens pourraient continuer de décorer leur création mais avaient pour consigne de stopper l’expansion du complexe faute d’avoir demandé un permis de construire.

Heureusement, un permis de construire rétroactif a ensuite été accordé et aujourd’hui les damanhuriens sont une force sur laquelle il faut compter. Ils possèdent leurs propres écoles, une université, des vignobles, des supermarchés biologiques, des fermes, des boulangeries, des maisons écologiques et même leur propre système d’échange de biens, le credito.

damanhur-temple-humanite-7

L’un des couloirs des Temples de l’Humanité

Ils ne vénèrent pas un chef spirituel, mais les Temples de Damanhur sont devenus célèbres pour la méditation de groupe.

Aujourd’hui, des milliers de personnes visitent Damanhur chaque année pour essayer leur modèle social, étudier leur philosophie et méditer dans les temples que beaucoup ont appelé la « huitième merveille du monde ».

Terminons cette histoire étonnante avec les propres mots de Falco:

Damanhur est là pour rappeler aux gens que nous sommes tous capables de bien plus que nous ne l’imaginons et que les trésors cachés se trouvent en chacun de nous, une fois que nous savons comment y accéder.

On ne peut que remercier Falco d’avoir cru en cette idée !

damanhur-temple-humanite-3 damanhur-temple-humanite-6 damanhur-temple-humanite-4

Que vous inspirent les Temples de l’Humanité et la philosophie qui les entourent ? Réagissez en commentaires !

2 Réponses

  1. laure torres

    une réalité fantastique ! une joie sans dimension ! un appel vers la lumière ! magnifique !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.